[DIVERSITHEQUE] Chronique de Lullaby de Cécile Guillot

Résumé : États-Unis, années 20.
Hazel aime écrire des histoires horrifiques et rêve de devenir écrivain. Son cœur bat pour sa jolie voisine, Blanche. Mais quand ses parents découvrent ses diverses inclinations, ils s’en indignent et décident de la faire interner à Montrose Asylum.
Là-bas, elle rencontre la fougueuse Jo et la fragile Lulla. Toutes les trois vont suivre la mystérieuse berceuse qui s’élève la nuit, les menant au sein d’un jardin abandonné…

Editeur : Les Éditions du Chat Noir
Date de sortie : Octobre 2021
Genre : Historique, fantastique
Nombre de pages : 114

Radar à diversité : pp lesbienne

L’avis de @planetediversite : Hazel qui a des rêves et des ambitions va voir tout s’écrouler lorsque ses parents l’envoient dans un hopital psychiatriques parce qu’elle aime écrire des histoires (et aussi sa voisine) et qu’elle ne veut pas suivre la schéma classique de l’époque : se marier et être une femme au foyer.
Dans cet institut, elle rencontre des femmes comme elle, des femmes qui ont cherché à s’émanciper et qui l’ont payé cher. Grâce à la plume de l’autrice, le lecteur n’est jamais vraiment confronté à l’horreur de la situation. On est dans un récit très onirique, presque un rêve et on devine plus ce qui se passe qu’autre chose. Le style d’écriture m’a happé et j’ai terminé la centaine de pages d’une traite.
Le mystère de l’histoire se trouve au sein d’un jardin automnal qui apparaît la nuit mais que représente-t-il ? Est-ce un rêve ? Et qui est ce monstre qui niche à l’intérieur ? Ça je vous laisserais le découvrir.

« Ainsi déracinée, n’allais-je pas faner et mourir ? »

En tout cas, j’ai beaucoup aimé cette novella (qui en plus est ponctuée des poèmes de Renée Vivien) qui a des thèmes durs mais qui arrive à rester plein d’espoir.

8,5/10

TW : thérapies de choc, homophobie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s