[DIVERSITHEQUE] Chronique de Une pour toutes de Jean-Laurent Del Socorro

Résumé : Julie Maupin ! Le nom de cette bretteuse émérite circule à la cour du Roi-Soleil et dans toutes les salles d’escrime de Paris. Une femme ? Oui, une femme ! Il paraît qu’elle a appris à enchaîner les bottes et les parades à la Petite Écurie de Versailles. On raconte que la demoiselle s’habille parfois en homme, et qu’elle collection les amants et les maîtresses. Son goût pour les duels lui aurait valu quelques ennuis. Traquée par les agents de police du lieutenant général La Reylie, l’aventurière se serait réfugiée à Marseille, où elle aurait commencé une carrière de chanteuse lyrique. Mais on dit tant de choses… Pour une fois, tout est vrai !
Franche de cœur, escrimeuse et femme de tête, Julie a le destin d’une libre comète.

Editeur : L’Ecole des Loisirs
Date de sortie : Janvier 2022
Genre : YA, historique
Nombre de pages : 290

Radar à diversité : pp bie

L’avis de @planetediversite : Cela faisait des années que j’attendais un roman sur la femme emblématique qu’a été Julie Maupin alors en plus qu’il soit écrit par mon auteur français favori c’était la cerise sur le gâteau !
Depuis toute jeune Julie n’a que faire des conventions sociales, c’est une femme libre qui compte bien le rester à tout prix. Elle manie l’épée comme personne et n’hésite pas à s’en servir dans les rues de Paris s’il le faut. Elle va vivre de nombreuses aventures et on va la suivre à travers les rencontres marquantes de sa vie : amants, amantes, amis mais aussi… le diable en personne, un compagnon qui va la suivre tout au long de sa vie. C’est la petite dimension fantastique du roman. J’ai adoré les joutes verbales entre Julie et Méphisto qui sont subliment bien écrites et poétiques.
J’ai beaucoup aimé la relation entre Julie et son père qui accepte sa fille comme elle !
J’ai trouvé que parfois les scènes s’enchaînaient assez vite. En 300 pages, on parcourt quand même plusieurs années de la vie de Julie et du coup on s’attarde peu sur certains aspects. Je crois bien que c’est la première fois que j’aurais aimé quelques pages en plus dans un roman. J’aurais aussi aimé voir les défauts de Julie, ses failles. Celle-ci ne doute jamais, n’hésite jamais, n’a jamais peur. C’est une vraie force de la nature, certes, mais ça la rend un peu moins humaine finalement.
Au XXIème siècle, on appellerait Julie Maupin A Bisexual Disaster et je crois que ça résumé plutôt pas mal tout ça.

« Sûr de vous et collant: vous avez tout d’un homme. »

Je vous invite à vous plonger dans la vie de Julie Maupin, bretteuse, chanteuse d’opéra, poète, aventurière et surtout femme libre.

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s