[LECTURES GRAPHIQUES] Yaoi, voyage dans le temps, transidentités, vêtements

Titre : Sasaki et Miyano de Shou Harusono

Résumé : Miyano est un lycéen fan de mangas boy’s love. Et surtout, il est très complexé par son visage aux traits efféminés. Mais un jour, alors qu’il assiste à une bagarre, un de ses aînés intervient pour éviter que la situation ne tourne au vinaigre. Ce dernier, prénommé Sasaki, commence très vite à éprouver de l’affection pour son camarade. Cherchant à le comprendre et à le connaître, il découvre l’intérêt que Miyano porte pour les mangas boy’s love… Sans préjugé, il va alors également commencer à essayer d’en lire. Et si c’était le début d’une belle histoire d’amour ?

Radar à diversité : M/M

Si j’ai eu du mal avec la temporalité du récit (parfois on était dans le passé sans que je m’en rende compte), ce qui a rendu ma lecture fastidieuse, j’ai beaucoup aimé les personnages et leurs interactions. On pourrait croire à une simple histoire entre le bad boy de l’école et un garçon plus timide, fan de BL, mais leur relation était au final très originale et assez drôle. En tout cas maintenant j’ai bien envie de voir ce que donne l’anime !

Titre : Soulmate 1/3 de Wenzhilizi et Bingkeran

Résumé : Yu Qi ferma les yeux et s’endormit dans l’étreinte chaleureuse de sa petite amie Yuanzi, puis se réveille alors 10 ans auparavant ! De retour au lycée, Qi y voit une chance de sauver l’amour de sa vie de sa maladie en phase terminale. Mais elle ne sait pas que son moi adolescent est dans son corps d’adulte, sans aucune idée de la vie qu’elle s’est construite et du temps précieux qu’elle a passé avec Yuanzi. Leur amour peut-il vaincre tous les obstacles, dans ces deux chronologies ?

Radar à diversité : F/F

Je remercie les éditions Nazca pour l’envoi de ce manhua qui a été une très bonne surprise !
Yu Qi, 27 ans, va se réveiller dans son corps de 17 ans et va pouvoir revivre sa rencontre au lycée avec sa fiancée. La Yu Qi de 17 ans se réveille elle aussi dans son corps de 27 ans et est jetée dans le monde des adultes avec violence. J’ai bien aimé avoir les deux perspectives de l’histoire car si c’est une chance pour l’une, c’est plutôt compliqué pour l’autre (même si elle garde toujours sa bonne humeur au final). Le couple que forme Yu Qi et Yuanzi est vraiment adorable et nous transporte facilement dans cette histoire de voyage dans le temps.

Titre : Reconnaitrans de Laurier The Fox

Résumé : “Reconnaitrans”, contraction de “reconnaissance” et de “transidentité”, est une bande dessinée née sur internet qui a pour but de mettre en lumière la vie des personnes transgenres et/ou non binaires en recueillant et mettant en image des témoignages de transphobie, enbyphobie, cissexisme subis.

Radar à diversité : témoignages de personnes trans

Reconnaitrans est une BD qui secoue beaucoup. Elle regroupe une centaine de témoignages de personnages trans qui abordent une multitude d’expériences : le coming-out, la dysphorie de genre (mais aussi l’europhorie du genre), la maltraitance de la famille/des ami.e.s/du corps médical, les démarches administratives… Parfois douloureuses, parfois heureuses, ces histoires mettent en valeur des réalités importantes à montrer. Je ne peux que vous conseiller ce recueil essentiel.

Titre : Boys run the riot de Gaku Keito

Résumé : Ryo, assigné femme à la naissance, se sent mal dans son corps et l’identité de genre qu’on cherche à lui imposer. Refusant de porter son uniforme de fille, il essaie autant que possible de se rendre au lycée en tenue de sport. Mais quand un nouvel élève débarque, son destin change ! Malgré le look de « voyou » de ce dernier, ils découvrent qu’ils partagent la même passion pour la mode. Aussi, passé un premier contact difficile, ils décident tous les deux de se lancer dans un grand projet : créer, ensemble, une marque de vêtements avec pour rêve et revendication de pouvoir s’affirmer et s’exprimer en dehors de ce que la société essaie de leur imposer !

Radar à diversité : pp garçon trans

Une excellente surprise pour un manga dont j’avais déjà beaucoup entendu parler. L’histoire de l’amitié improbable entre Ryo et un nouvel élève de son lycée un peu bad boy qui vont créer une marque de vêtements. J’ai adoré la relation entre Ryo et Jin. C’est la première fois que Ryo peut confier à quelqu’un le malaise qu’il vit sans être jugé. L’auteur explore la relation de Ryo avec son corps notamment à travers les habits qu’il porte qui lui permettent d’exprimer qui il est. Ce premier tome introduit aussi des personnages intéressants et j’ai hâte de voir la suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s