[DIVERSITHEQUE] Chronique de No Filter and Other Lies de Crystal Maldonado

Résumé : Max Monroe, 21 ans, a tout pour plaire : la beauté, les amis et une vie étincelante remplie d’aventures. Avec des tonnes de followers sur Instagram, son existence parfaite semble éminemment enviable.
Sauf que tout est faux.
Max est en fait Kat Sanchez, 16 ans, une adolescente calme et sarcastique vivant dans le terne Bakersfield, en Californie. Rien de glamour dans son existence – juste de mauvaises fêtes, une année scolaire de merde et la gêne de devoir faire face à l’amour non partagé de son meilleur ami Hari. Mais alors que la vie de Kat est loin d’être parfaite, elle s’épanouit en tant que Max : donner des conseils, partager de belles photos, réseauter avec des influenceurs célèbres, et même se faire une véritable amie en la personne d’Elena. Plus Elena et « Max » se rapprochent – textos, snap et même appels – plus Kat sent qu’elle doit garder la façade.
Mais quand l’un des messages de Max devient ultra-viral et revient à la personne même à qui elle a volé des photos, tout son monde – réel et faux – s’effondre autour d’elle. Elle doit trouver un moyen de se sortir de l’immense réseau de mensonges qu’elle a créé sans blesser les gens qu’elle aime.
Mais il est peut-être déjà trop tard.

Editeur : Holiday House
Date de sortie : Février 2022
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 336

Radar à diversité : pp américaine-porto ricaine, grosse et bi

L’avis de @planetediversite : Le résumé de ce livre est trompeur. En me lançant dans cette histoire, je pensais que Kat avait déjà créé le faux compte Instagram alors qu’en vérité, il faut déjà pas mal avancer dans la lecture pour arriver à ce moment-là (environ 30-40%). En plus de ça, le compte est loin de devenir viral. Du coup, j’ai trouvé que le résumé en révélait beaucoup trop. On sait déjà que Kat va être exposée et que tout va s’écrouler autour d’elle alors que bon, ça c’est la fin.
Kat a 16 ans, elle aime faire des photos mais son compte Instagram ne décolle pas du tout. Elle compare tout le temps son nombre de followers avec ceux de ses amis/connaissances/famille. Après avoir vu à que les influenceuses récoltent beaucoup de likes, elle décide de lancer un faux compte. On est vraiment sur un roman qui dénonce notre relation toxique avec les réseaux sociaux, l’attention constante que l’on cherche, de l’addiction à cette validation virtuelle.
J’ai trouvé que malgré ces messages importants et que j’ai encore trop peu vu dans des romans YA, le roman va trop vite et ne creuse pas assez en profondeur ces thèmes.
J’ai beaucoup aimé que les conséquences aux actions de Kat soient très réalistes. Elle aussi de son côté, grandi, devient plus mature. Elle sait très bien que ce qu’elle fait est mal.
Il y aussi toute la situation familiale de Kat qui, je trouve, n’apportait pas grand chose au récit et m’a perdu plus d’une fois.
Quant à la romance ce n’est vraiment pas le coeur du roman mais j’ai beaucoup aimé la relation entre Kat et Elena, bien que tout (ou presque) se passe en ligne.

« How is it so that the lines between what’s real and what’s edited can be so blurred on social media? »

Pour conclure, le récit est un peu prévisible, rapide sur certains points mais très intéressant sur tout l’aspect réseaux sociaux.

7/10

TW : famille toxique, catfishing

Tropes : /
Si vous avez aimé ce livre vous pourriez aimer : The Look de Zan Romanoff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s