[LECTURES GRAPHIQUES] Maid café, kleptomanie, sorcellerie et magie

Titre : Love me for who I am de Kata Konayama

Résumé : Au lycée, Mogumo semble ne pas avoir d’amis, et ne paraît pas non plus chercher à s’en faire. Pourtant, son camarade Tetsu connaît exactement le lieu où Mogumo pourrait rencontrer des personnes qui lui ressemblent : le maid café que tient sa sœur, où le service est assuré par des otokonoko, des garçons habillés en fille. Ni une ni deux, Tetsu propose à Mogumo d’y travailler… Mais qui a dit que Mogumo était un garçon ?

Radar à diversité : pp non-binaire, ps trans, ps gay

Mon avis : Ototo m’a fait la surprise de m’envoyer ce manga dont je ne savais rien avant sa réception et ça a été une agréable surprise !
Dans ce premier volume, on rencontre Mogumo mais aussi tous les autres personnages qui travaillent au maid café. On sent Mogumo frustré·e par les limites de la société, du langage, de ce qu’iel doit performer pour que ce soit plus acceptable. Malgré tout, iel ne laisse jamais les autres décider pour ellui. Iel est sûr·e de qui iel est.
C’est une histoire qui reste légère en abordant des sujets importants. J’ai hâte de voir ce que va donner la suite lorsqu’on sera moins dans le côté didactique du sujet.

8/10

Titre :  Voleuse de Lucie Bryon

Résumé : Mais qu’est-ce qui s’est passé hier soir ? Ella, lycéenne rebelle, brunette et pétillante a beau se remuer ses méninges imbibées d’alcool, c’est le blackout : impossible de se souvenir de la fête d’hier soir dans l’énorme villa d’un mystérieux inconnu, ni pourquoi elle s’est réveillée dans son lit entourée d’objets visiblement coûteux qui ne lui appartiennent pas. C’est ce moment que choisit Madeleine – oui, la douce et énigmatique Madeleine sur laquelle Ella bulle, bave et fantasme sans avoir jamais osé lui parler -, pour sonner à la porte et lui déclamer sa flamme. Ella n’en revient pas de bonheur. Jusqu’au moment où Maddy lui raconte que, la veille au soir, elle s’est faite cambrioler à la fête… qu’elle avait organisée chez ses parents ! Oups…

Radar à diversité : pp saphiques, F/F

Mon avis : Un roman graphique très doux avec une héroïne un peu rebelle amoureuse d’une de ses camarades de classe. Après une soirée un peu arrosée, Ella se réveille après plein d’objets qu’elle a apparemment volé. Oups. Commence alors une histoire rocambolesque avec Ella et Madeleine, sa crush. C’est un très beau récit sur l’adolescence, les sentiments amoureux… C’est hyper moderne, ça décrit un âge compliqué, ça parle de réseaux sociaux. Bref, j’ai été transporté autant par les dessins que par l’histoire.

10/10

Titre : 5 Seconds Before the Witch Falls in Love de Zeniko Sumiya

Résumé : Meg, la Grande Sorcière Solitaire, et Lilith, la chasseuse de sorcières, sont des ennemies jurées, toujours en train de se chamailler ! Mais malgré les provocations et les espiègleries, elles s’apprécient. Leur adorable maladresse fait sourire ceux qui les observent… Mais voilà qu’un incident pousse l’une d’elles à révéler ses sentiments ! Dos au mur, laisseront-elles enfin parler leur coeur ? Ils servent à quoi mes pouvoirs si je peux pas changer mes sentiments ?!

Radar à diversité : F/F

Mon avis : J’avais hâte de découvrir cette histoire de sorcière et de chasseuse de sorcières. J’ai un peu déchantée quand j’ai compris qu’il ne s’agissait pas d’une histoire complète mais de trois nouvelles en un tome. Deux de ces nouvelles sont sur Meg et Lilith et au milieu, on a une histoire avec des démones qui se prennent d’affection pour une humaine.
J’ai beaucoup aimé l’histoire entre Meg et Lilith. On a une histoire typique d’enmies-to-lovers qui jouent au chat et à la souris sans comprendre pourquoi elles tiennent tant l’une à l’autre. Meg est une sorcière comme on les aime : elle lance des malédictions et joue des tours aux habitants des villages voisins.
C’était très sympa mais du coup un peu court, j’aurais aimé que tout soit un peu développé.
L’histoire des démones, j’ai trouvé que ça n’avait pas tellement d’intérêt. Comme je ne m’y attendais pas, j’ai été prise de court et je n’ai pas vraiment accroché.

6/10

Titre : Coming Back de Jessi Zabarsky

Résumé : Preet is magic.

Valissa is not.

Everyone in their village has magic in their bones, and Preet is the strongest of them all. Without any power of her own, how can Valissa ever be worthy of Preet’s love? When their home is attacked, Valissa has a chance to prove herself, but that means leaving Preet behind. On her own for the first time Preet breaks the village’s most sacred laws, and is rejected from the only home she’s ever known and sent into a new world.

Divided by different paths, insecurities, and distance, will Valissa and Preet be able to find their way back to each other?

Radar à diversité : pp saphique et racisée, F/F

Mon avis : Je suis complètement passée à côté de cette lecture. Je ne suis même pas sûre d’avoir compris ce que j’ai lu. C’est ambigu, rien n’est vraiment clair ni l’univers, ni l’action. On a deux histoires parallèles, celle de Preet et celle de Valissa mais ça n’allaient pas du tout ensemble, ce n’était pas fluide. Je n’ai pas vraiment aimé les dessins non plus, je suis un peu déçue du coup.

?/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s