[DIVERSITHEQUE] Chronique de Bad Witch Burning de Jessica Lewis

Résumé : Cela ne dérange pas Katrell de parler aux morts ; elle aimerait juste que ça rapporte plus d’argent. Les clients la paient pour parler à leurs proches décédés, mais cela ne suffit pas pour subvenir aux besoins de sa mère au chômage et de son petit ami de la semaine. Les choses empirent lorsqu’un fantôme l’avertit d’arrêter les invocations ou elle « brûlera tout ». Katrell est prête à prendre le risque. Elle n’a pas le choix. Que savent les fantômes sur le fait de manger du beurre de cacahuète pour le dîner tous les jours ?
Cependant, lorsque sa prochaine invocation ressuscite accidentellement quelqu’un d’entre les morts, Katrell se rend compte qu’un corps vivant vaut bien plus qu’une apparition morte. Et, avertissement ou non, elle n’a pas l’intention de laisser partir cette nouvelle entreprise lucrative.
Mais la magie n’est pas gratuite, et bientôt les forces obscures se rapprochent de Katrell. Plus elle avance, plus elle risque la vie non seulement d’elle-même, mais de ceux qu’elle aime. Katrell est confrontée à un choix : se résigner à la pauvreté ou affronter les ténèbres avant qu’il ne soit trop tard.

Editeur : Delacorte
Date de sortie : Août 2021
Genre : YA, fantastique
Nombre de pages : 341

Radar à diversité : pp Noire, ps Noire et adoptée

L’avis de @planetediversiteBad Witch Burning a un été un sacré voyage et si je ne m’y attendais pas, je n’ai pas du tout été déçue. On suit Katrell une jeune adolescente Noire qui a la capacité de communiquer avec les morts depuis qu’elle est petite. Sa situation familiale est assez chaotique : elle porte sa famille sur ses épaules en travaillant en plus d’aller à l’école. Avec sa mère et son beau-père, ils vivent dans une situation très précaire, Katrell se sert donc de son don pour gagner de l’argent. Jusqu’à ce que ce don se modifie et qu’elle commence à ressusciter les morts. Oups.
Le roman est sombre, aborde des thèmes très durs et l’autrice a rendre tout ça tellement réel. On ressent beaucoup de colère au fil de la lecture, de la colère pour Katrell qui est si seule dans tout ce qu’elle vit, qui a une mère toxique. Katrell est un personnage dont je me souviendrais pendant longtemps. C’est une jeune fille qui fait ce qu’elle peut pour survivre à un monde qui ne fait rien pour lui rendre la tâche facile, qui pense qu’elle mérite toutes les horreurs qui lui arrive. Elle est loin d’être parfaite, de faire les bons choix mais c’est ce qui la rend si intéressante. Elle vit avec une anxiété constante dû à sa situation financière. Et c’est de là que partent tous les choix que Katrell va faire. Elle qui doit toujours compter, calculer, être sûre que sa famille aura assez pour manger la semaine d’après. L’autrice dépeint cette insécurité, cette pauvreté avec beaucoup de justesse.
J’ai aussi adoré la relation entre Katrell et Will, sa meilleure amie. Celle-ci est toujours là pour elle, elle est la seule à savoir comment Katrell vit et la soutient énormément. On sent beaucoup d’amour dans cette relation, beaucoup d’honnêteté et ça s’oppose à la relation entre Katrell et sa mère.
Bad Witch Burning est presque un roman d’horreur (qui arrive parfois à devenir un peu plus léger), une histoire unique sur une envie de vengeance, sur les abus subit par une adolescente en colère.

8/10

« Sorry I don’t have the luxury of being a good person. »

Trope(s) : Black girl magic
Si vous avez aimé ce livre vous pourriez aimer : Ne vous fiez pas aux apparences de Tess Sharpe (relation mère/fille abusive)

TW : mort d’un animal, violences domestiques, violences physiques, armes à feu, gaslighting, relation toxique, parent négligent


Chroniques ownvoices :

2 commentaires

Répondre à [RECOMMANDATIONS] Romans avec des personnages précaires/pauvres – PlanèteDiversité Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s