[DIVERSITHEQUE] Chronique de The Unspoken Name de A.K. Larkwood

Résumé : Et si vous saviez comment et quand vous allez mourir ?
Csorwe le sait. Elle gravira la montagne, entrera dans le Sanctuaire de l’Unspoken et gagnera le titre le plus honorifique : celui de sacrifice. Le jour de sa mort annoncée, cependant, un puissant mage lui offre un nouveau destin.
Csorwe quitte sa maison, son destin et son dieu pour devenir la fidèle main du sorcier – voler, espionner et tuer pour l’aider à récupérer son pouvoir dans la patrie d’où il a été exilé.
Mais Csorwe et le sorcier apprendront bientôt – les dieux se souviennent, et si vous vivez assez longtemps, toutes les dettes arrivent à échéance.

Editeur : Tor Books
Date de sortie : Février 2020
Genre : Fantasy, adulte
Nombre de pages : 464

Radar à diversité : pp saphique, F/F, couple M/M secondaire

L’avis de @planetediversite : The Unspoken Name est l’un de ces romans de fantasy si riche qu’il est difficile de savoir par où commencer cette chronique. Démarrons avec Csorwe, le personnage principal de ce roman. C’est un orc élevée dans un Sanctuaire cachée dans la montagne, elle sait qu’elle va être sacrifiée. Quand un sorcier arrive pour lui proposer une autre vie, elle accepte sans hésiter. Les années passent et on retrouve Csorwe qui n’est plus la petite fille d’autrefois, désormais elle protège et espionne le sorcier. Ils sont tous les deux à la recherche d’une relique mais ils ne sont pas les seuls et rencontrent pas mal d’ennemies au passage. J’ai beaucoup aimé la voir évoluer, grandir. C’est quelque chose que j’aime beaucoup dans les romans quand l’histoire est étalée sur une longue période. Je me suis beaucoup attachée à Csorwe qui essaye de faire de son mieux à chaque fois, elle est aussi badass et loyale.
Niveau personnage secondaire, j’ai adoré sa relation avec Tal qui est clairement un enemies-to-friends. Ils se tirent tout le temps dans les pattes, se lancent des piques et c’était génial. Pareil pour la relation entre Csorwe et Shuthmili. Le monde est très queernormé et leur histoire est vraiment mignonne. Tous les personnages ont leur propre histoire, leur propre développement ce qui fait qu’on s’attache forcément à l’un d’entre eux. On a presque différentes histoires dans un seul roman.
Niveau worldbuilding, on est sur un univers immense avec des centaines de planètes différentes. Certaines contiennent des mondes morts, d’autres des environnements très différents les uns des autres. On a un multiverse qui rend l’histoire toujours intéressante parce qu’on a envie de découvrir tous ces mondes.
C’est un roman tellement complet dans sa structure et ses personnages, une expérience qu’il faut lire pour comprendre. Bref, c’est unique, on y retrouve de la magie, des combats, des personnages qui ont des choix à faire et qui ne sont pas toujours faciles. Si vous avez la fantasy épique, vous devriez être comblé avec ce récit.

“She told him the plan. It was loud and dumb and very likely to hurt, so, of course, he agreed.”

9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s