[DIVERSITHEQUE] Chronique de Zara Hossain Is Here de Sabina Khan

Résumé : Immigrée pakistanaise de dix-sept ans, Zara Hossain, mène une vie assez typique à Corpus Christi, au Texas, depuis que sa famille s’y est installée pour que son père y travaille comme pédiatre. Tout en faisant face à l’islamophobie à laquelle elle est confrontée à l’école, Zara doit faire profil bas, essayer de ne pas semer le trouble afin de ne pas mettre en péril le statut de sa famille qui attende l’approbation de leur carte verte, en cours depuis près de neuf ans.
Mais un jour, le footballeur vedette Tyler Benson, va trop loin, laissant une note menaçante dans son casier, et est suspendu. Pour se venger d’elle, Tyler et ses amis vandalisent la maison de Zara avec des graffitis racistes, menant à un crime violent qui met tout l’avenir de Zara en danger. Maintenant, elle doit payer le prix ultime et choisir entre se battre pour rester dans le seul endroit qu’elle ait jamais appelé à sa maison ou perdre la vie qu’elle aime et tous ceux qui s’y trouvent.

Editeur : Scholastic Press
Date de sortie : Avril 2021
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 256

Radar à diversité : pp pakistanaise, musulmane et bi, li lesbienne
TW : islamophobie

L’avis de @planetediversite : Dans son lycée privé Zara fait face à beaucoup de racisme et d’islamophobie. Elle fait tout pour ne pas inquiéter ses parents et surtout pour ne pas faire de vague car sa famille attend toujours leur carte verte qui fera d’eux des résidents permanents aux Etats-Unis. Jusqu’à ce que Tyler, un de ses camarades de classe et harceleur, aille trop loin et que tout la famille de Zara soit dans une position compliquée où ils ont tout à perdre.
Comme son précédent roman Sabina Khan nous offre un récit très fort. Ici elle nous montre la complexité de l’immigration que ce soit la façon dont s’est perçue ou même au niveau des juridique. La famille de Zara a de l’argent, de l’éducation, son père est pédiatre et elle va dans un lycée privé et pourtant ils attendent leur carte verte depuis neuf ans. Le processus est long, difficile. A la fin du roman l’autrice explique comment ce processus s’est déroulé pour sa propre famille et comment une erreur administrative pour tout faire basculer.
Zara est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Elle est ouvertement bisexuelle et sa famille la soutien sans problème, d’ailleurs j’ai beaucoup aimé la relation de cette famille très unie. Au contraire la petite amie de Zara, Cloe, elle, a des parents catholiques très homophobes.
Quand l’idée de repartir au Pakistan germe dans la tête des parents de Zara, elle se dit qu’elle ne pourra pas être totalement elle-même là-bas, qu’elle perdra l’endroit où elle a grandi. Mais la question est : a-t-on envie de rester dans un endroit où l’on est pas en sécurité, où l’on est pas le bienvenu ? Zara a l’habitude d’être perçue comme une immigrée d’abord et seulement ensuite comme une humaine et ce n’est pas la vie que ses parents voulaient pour elle.
Côté points négatifs je dirais que certaines scènes étaient très rapide, j’ai eu un vrai problème avec le rythme du roman. Il y a aussi ce personnage, Nick, qui est censé être le meilleur ami de Zara, presque son âme sœur amicale, et pourtant on les voit très peu ensemble et j’ai trouvé leur relation peu creusée, c’est dommage.

“I’m exhausted from the burden of representing almost two billion people.”

Bien que Zara Hossain Is Here soit un roman sur la bigoterie et ses conséquences et les crimes haineux, l’autrice nous montre aussi beaucoup d’amour sous plusieurs formes différentes. Il met aussi en lumière le système d’immigration complètement inefficace des Etats-Unis. Du coup je pense que c’est important de s’intéresser à notre propre système, à ses failles.

8/10

Tropes : /
Si vous avez aimé ce livre vous pourriez aimer : The Love & Lies of Rukhsana Ali de Sabina Khan ou Love, Hate & Other Filters de Samira Ahmed


Chroniques ownvoices :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s