[DIVERSITHEQUE] Chronique de Cattywampus de Ash Van Otterloo

Résumé : Dans la ville de Howler’s Hollow, la magie est strictement interdite. Seulement, Delpha McGill ne déteste rien de plus que les règles. Alors, quand elle trouve le livre secret des sortilèges de sa famille, elle a hâte de l’utiliser pour se débarrasser des problèmes d’argent de sa maman. Elle doit juste reste discrète – pas exactement la spécialité de Delpha.
Le problème, c’est que Katybird Hearn a également envie de mettre la main sur le livre de sorts. Fille d’une famille de sorcières rivales, Katy a ses propres raisons de vouloir apprendre la magie interdite, et elle ne laissera pas une querelle séculaire ou les plans de Delpha l’arrêter. Mais leur querelle déclenche accidentellement un sort si odieux qu’il ressuscite un cimetière rempli d’ancêtres de Hearn et de McGill en colère, déterminés à la destruction totale. Si Delpha et Katy veulent inverser le sort à temps pour sauver tout le monde des zombies déchaînés, elles devront travailler ensemble.

Editeur : Scholastic
Date de sortie : Août 2020
Genre : Jeunesse, fantastique
Nombre de pages : 288

Radar à diversité : pp intersexe, ps sourd, ps avec deux mamans

L’avis de @planetediversite : Lu pour le Pride Month alors que je voulais lire plus de romans qui mettent en avant des identités encore trop peu représentées (ici un personnage intersexe), je me suis rappelée de ce roman jeunesse que j’avais envie de lire depuis quelques mois. Comme d’habitude, je vous invite à lire des avis de personnes concernées.
On y suit deux filles différentes : Delpha qui trouve un livre de sortilèges alors que sa mère lui interdit tout ce qui se rapproche de près et de loin à la sorcellerie et Katy qui a du mal à contrôler sa propre magie et ses mains se mettent à briller à des moments gênants. Depuis des décennies leurs familles se détestent mais elles vont rapidement devoir s’entraider et mettre de côté leur différences lorsqu’elles réveillent leurs ancêtres qui se mettent à parcourir la ville tels des zombies.
L’histoire est très sympathique, assez drôle, les deux protagonistes attachantes. J’ai aimé que Katy soit une petite fille confiante, qui s’est qui elle est mais qui doute parfois de sa capacité à faire de la magie. Delpha qui essaye de s’attacher à personne après que son père l’ai abandonné et la mort de sa grand-père, c’est un personnage qui peut paraître stoïque au premier abord mais qui est finalement très humaine. C’est ce que j’ai beaucoup aimé : l’humanité de ces deux filles pleine de défauts, d’insécurités qui vont créer une amitié très forte. L’univers de l’auteurice est très inclusif, drôle et on lui pardonne les quelques facilités de l’histoire.

7/10

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s