[DIVERSITHEQUE] Chronique de The Black Flamingo de Dean Atta

Résumé : Michael est un adolescent gay et métis qui grandit à Londres. Toute sa vie, il a exploré ce que signifie être chypriote grec et jamaïcain, mais ne s’est jamais vraiment senti assez grec ou assez Noir.
En vieillissant, le coming out de Michael n’est que le début de l’apprentissage de qui il est et lorsqu’il découvre le drag, il trouve enfin un endroit où il se sent bien et le Black Flamingo est né.

Editeur : Balzer + Bray
Date de sortie : 26 mai 2020
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 409

Radar à diversité : pp gay et métis

L’avis de @planetediversite : Ici on suit Michael de son enfance jusqu’à son entrée à l’université. Il est de ces petits garçons qui préfèrent jouer avec des poupées, de ceux à qui ont dit qu’il n’est pas assez Noir. Il va finalement trouver une amie loyale en Daisy, une fille un peu à l’écart des autres elle aussi. On y dcouvre ses réflexions d’enfant, ses expériences d’adolescent et lorsqu’il va à l’université, sa découverte de la liberté avec le drag.
C’est un très beau roman sur l’identité qui nous rappelle qu’on a le droit de prendre notre temps, que rien ne presse et que nous sommes les seul.e.s à pouvoir découvrir qui on est malgré ce les autres peuvent dire. On y parle aussi beaucoup de relation : celle de Michael et sa mère qui ne dit pas toujours les choses qu’il faudrait, avec son père absent ou encore avec Daisy. D’ailleurs j’ai beaucoup aimé la petite intrigue autour de ce personnage que je vous laisserais découvrir.
Comme tous les romans en vers je trouve en général qu’on reste parfois trop en surface et il me manque toujours un tout petit truc mais ça reste une excellente lecture !
Ecrit en vers, les mots de Michael ont encore de d’impact et résonne encore plus longtemps.

How to Come Out As Gay
Don’t.
Don’t come out unless you want to.
Don’t come out for anyone else’s sake.
Don’t come out because you think society expects you to.
Come out for yourself
Come out to yourself.
Shout, sing it.
Softly stuffer.
Correct those who say they knew before you did.
That’s not how sexuality works,
it’s yours to define.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s