[DIVERSITHEQUE] Chronique de Gearbreakers de Zoe Hana Mikuta

Résumé : L’ombre de la domination tyrannique de Godolia se répand, aidée par leurs armes mécanisées géantes connues sous le nom de Windups. La guerre et l’oppression sont des constantes quotidiennes pour les habitants des Badlands, qui vivent sous la coupe de leurs cruels seigneurs.
Eris Shindanai est un Gearbreaker, une jeune rebelle impétueuse qui se spécialise dans la déstruction de l’intérieur des Windups. Lorsqu’une de ses missions tourne mal et qu’elle se retrouve dans une prison de Godolia, Eris rencontre Sona Steelcrest, une pilote de Windup améliorée cybernétiquement. Au début, Eris voit Sona comme son ennemie mortelle, mais Sona a un secret : elle a intentionnellement infiltré le programme Windup pour détruire Godolia de l’intérieur.
Alors que l’heure de leur mission la plus meurtrière à ce jour arrive, une attaque directe pour mettre fin au règne de Godolia une fois pour toutes, Eris et Sona se rapprochent – en tant que camarades, amies et peut-être quelque chose de plus…

Editeur : Feiwel & Friends
Date de sortie : Juin 2021
Genre : YA, science-fiction/dystopie
Nombre de pages : 416

Radar à diversité : pp asiatique et lesbienne, pp asiatique et bi/pan, F/F

L’avis de @planetediversite : Godolia dirige son régime tyrannique d’une main de fer aidé par des robots géants (les Windups) contrôlés par des humains entrainés. On y suit deux points de vue : celui de Sona, une pilote de Windups qui a secrètement infiltré Godolia pour la détruire de l’intérieur et Eris, une rebelle qui, avec son équipe, connait tous les points faibles des Windups et s’en sert pour les détruire. Elles vont se rencontrer lorsqu’Eris va être emprisonnée et vont chacune devoir gagner la confiance de l’autre.
Gearbreakers c’est surtout un roman sur des enfants qui sont obligés de partir en guerre pour protéger leurs familles, leurs villages contre Godolia. Si vous avez le trope du found family, cette histoire vous plaira car autour d’Eris s’est vraiment créé une petite famille. J’ai beaucoup aimé toutes ses relations mises en place avec ces enfants-soldats qui restent tout de même des enfants. Les personnages secondaires apportent de la vie. L’univers est violent, cruel. Godolia est terrifiant et les Windups aussi et cette famille redonne de l’espoir, apporte de la légèreté au récit. Tout comme la romance qui fleurit au beau milieu de la guerre.
Sona et Eris sont des personnages très intéressants, animés par la même haine de Godolia mais qui ne l’utilise pas de la même façon. J’ai beaucoup aimé le début de leur relation, cette confiance qui s’installe progressivement alors qu’elles sont toutes les deux censées être « ennemies ». Sona est un personnage dont j’ai apprécié suivre l’évolution qui se demande souvent si elle a fait les bons choix. Je pensais qu’une grosse partie de l’histoire serait de la convaincre de changer de camp mais en fait non, elle est prête à quitter Godolia dès le début. C’est dommage j’aurais aimé avoir plus de tension, de suspens de ce côté là.
J’ai aussi trouvé que les deux points de vue étaient un peu répétitifs parfois. Au final, je pense que suivre uniquement Sona ou Eris aurait rendu le récit moins redondant sans pour autant perdre d’informations. J’aurais aussi aimé en savoir plus sur Godolia : pourquoi, comment, qui contrôle tout ça ? L’ennemi m’a paru être flou et donc plus si menaçant que ça.
Gearbreakers est un roman plein d’action avec une ambiance à la Pacific Rim avec de la tension et de la violence et parfois des moments plus légers qui nous permet de respirer entre deux combats. Si vous aimez les histoires un peu sombres et les monstres mécaniques de plusieurs mètres de haut vous allez adorer ce roman !

8/10

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s