[DIVERSITHEQUE] Chronique de Meet Cute Diary d’Emery Lee

Résumé : Noah Ramirez pense qu’il est un expert en romance. Il doit l’être pour son blog populaire, le Meet Cute Diary, une collection de romances mignonnes et trans. Il n’y a qu’un problème : toutes les histoires sont fausses. Ce qui a commencé comme les fantasmes d’un garçon trans ayant peur de sortir du placard est devenu une lueur d’espoir pour les lecteurs trans du monde entier.
Lorsqu’un troll expose le blog comme une fiction, le monde de Noé se décompose. La seule façon de sauver le journal est de convaincre tout le monde que les histoires sont vraies, mais il n’a aucune preuve. Puis Drew entre dans la vie de Noah, et les morceaux se mettent en place : Drew est prêt à faire semblant de sortir avec Noah pour sauver le journal. Mais lorsque les sentiments de Noah grandissent au-delà de leur romance mise en scène, il se rend compte que sortir ensemble dans la vraie vie n’est pas tout à fait la même chose que trouver l’amour sur la page.

Editeur : Quill Tree Books
Date de sortie : Mai 2021
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 400

Radar à diversité : pp trans, gay et racisé (blanc, afro-caribéen et japonais), ps trans et bi, ps lesbien, ps genderqueer
TW : transphobie, anxiété

L’avis de @planetediversite : Meet Cute Diary est un livre que j’avais très envie d’aimer. Une romance d’été avec des personnages trans, du fake dating, l’histoire avait tout pour me plaire. Malheureusement on est très loin du coup de coeur. Comme d’habitude je vous mets plus bas des chroniques de personnes trans, c’est important d’avoir leurs avis.
Commençons par ce que j’ai aimé (ça va aller vite) : la relation entre Noah et son frère, un garçon qui est son exact opposé mais qui le défend corps et âme. Voilà.
Passons aux choses moins agréables. Noah est un personnage que j’ai détesté. Il est impoli, ne pense qu’à lui, dépense 400 dollars en un week-end parce qu’il a la flemme de marcher (???) et juge tout et tout le monde. Soit c’est moi qui ne comprend pas qui sont les adolescents d’aujourd’hui (c’est possible), soit c’est juste le personnage qui était insupportable. En partant de là, difficile d’accrocher à l’histoire. Le fait d’avoir un Tumblr hyper connu m’a semblé assez invraisemblable et tout ce qui a suivi après aussi (pourquoi ne pas simplement poster des vraies histoires si il a autant de followers que ça ???). Je suis pour les livres où le personnage principal est loin d’être parfait mais Noah se remet très peu en question et je crois que c’est le plus agaçant.
Pareil pour la romance qui m’a agacé assez vite. Heureusement que le personnage de Devin était là, un phare dans ce livre qui ne m’a ni touché, ni m’a fait passé du bon temps. Un personnage qui prend le temps d’explorer son identité de genre avec des pronoms différents. Merci Devin d’avoir sauvé ce livre.
Peut-être que Meet Cute Diary n’était simplement pas fait pour moi au final.

4/10


Chroniques ownvoices :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s