[RECOMMANDATIONS] Cottagecore vibes

Le Cottagecore est un esthétique romantisé de la vie à la campagne (notamment la campagne anglaise). C’est l’idée de vivre une vie simple en harmonie avec la nature. C’est un aesthetic particulièrement populaire auprès de la communauté des femmes lesbiennes/bies/pan.

Titre : Le cercle du thé-dragon de Kay O’Neill

Radar à diversité : pp Noire, ps en fauteuil roulant, couple M/M secondaire

La série de BD de Katie O’Neill est peut-être l’un des meilleurs exemples de cottagecore. On y trouve une ambiance bucolique, des dragons-thé adorables qu’on aimerait collectionner comme des Pokémons. Tout ça rendu encore plus beau par la palette de couleurs des dessins et les illustrations tout en rondeur. Si vous ne l’avez pas déjà lu, qu’est-ce que vous attendez ?

***

Titre : La maison dans la mer céruléenne de TJ Klune

Radar à diversité : pp gros et gay, M/M + #ownvoices

LE titre dont tout le parle ces derniers mois et à juste titre puisque si vous cherchez un roman avec une ambiance douce et positif ne cherchez plus ! Ici on suit Linus qui travaille pour le Département de la Jeunesse Magique, il est en charge de vérifier que les orphelinats pour les enfants magiques sont dans les règles et il va être être envoyé dans un orphelinat un peu spécial qui abrite des enfants très dangereux. L’univers est féerique et l’histoire de la sérotonine gratuite sous la forme d’un livre.

***

Titre : Showers, Flowers and Fangs d’Aidan Wayne

Radar à diversité : pp trans et gay, M/M

Dans un monde où les humains cohabite avec les créatures magiques, Darren est un adolescent trans mi-humain, mi-fae qui essaye de contrôler ses nouveaux pouvoirs qui sont liés à la nature, aux animaux . Quand il rencontre Vlad, un vampire un peu solitaire, ça ne commence pas de la meilleure des façons entre eux. Mais au final la romance est mignonne, on est plongé dans cet univers fantastique rempli de sorcières, vampires, loups-garous et je vous conseille fortement ce livre !

***

Titre : Watch Over Me de Nina Lacour

Radar à diversité : pp saphique

Mila est une jeune fille qui vient de sortir du système de famille d’accueil car elle a tout juste dix-huit ans et lorsqu’on lui propose d’aller vivre dans une ferme isolée, elle se dit que tout de façon elle n’a rien à perdre. Là-bas elle va rencontrer des gens un peu comme elle : brisés par la vie. La ferme a aussi ses fantômes que Mila peut voir. C’est un roman sur la guérison, sur la passé qui est très émouvant, très tourné vers Mila. La ferme est très atmosphérique, ce grand espace qui renferme tant.

***

Titre : Wild Beauty d’Anna-Marie McLemore

Radar à diversité : cast de personnages wlw et latinx, ps genderqueer

Les femmes de la famille Nomeolvides sont liées à la magie des fleurs et font pousser un immense jardin, La Pradera, qu’elles ne peuvent jamais quitter. Elles ont aussi un secret : si elles aiment quelqu’un trop fort alors cette personne disparaît. Un jour La Pradera offre à la plus jeune génération des Nomeolvides un garçon qui ne sait ni qui il est, ni d’où il vient. Mais ce roman est tellement plus que ça, c’est si difficile de le décrire. On se retrouve plongé dans les couleurs, les senteurs de ce jardin qui n’en finit jamais.

***

Titre : Taproot de Keezy Young

Radar à diversité : pp racisé, M/M

Un roman graphique très doux qui raconte l’histoire d’amour entre un jardinier et un fantôme un peu dramatique. La palette de couleurs est très douce et on est presque tout le temps entouré par la nature. J’avais aussi beaucoup aimé la façon dont sont traités les fantômes ici qui ne sont pas des personnes dont il faut avoir peur mais des amis.

***

Titre : Payback’s a Witch de Lana Harper

Radar à diversité : F/F

Emmy Harlow qui a quitté sa petite ville natale pleine de magie et de sorcières revient pour un tournoi très important qu’elle a la lourde tâche d’arbitrer. C’est aussi l’occasion pour elle, sa meilleure amie, une sorcière qui fait de la magie noire mais qui n’est pas si méchante de se venger de leur ex commun. Mais oups Emmy va aussi tomber amoureuse de la sorcière qui fait de la magie noire en question.
Ce livre regorge de descriptions de cette petite ville adorable, de son lac, sa forêt, son verger et je n’ai qu’une envie : tout quitter pour habiter à Thistle Grove.

***

Titre : Root Magic d’Eden Royce

Radar à diversité : pp Noirs

Une fiction historique qui se passe en 1963, qui parle de fantômes et de la magie afro-américaine avec deux enfants qui viennent de perdre leur grand-mère et découvre qu’ils peuvent maîtriser cette magie. Une atmosphère forte et une histoire de familles hyper touchante. Si les deux jumeaux sont très différents ils tiennent tous les deux beaucoup à l’autre et on le ressent à travers tout le roman.

***

Titre : A curse of roses de Diana Pinguicha

Radar à diversité : F/F

Inspiré d’une légende portugaise, ce roman a une atmosphère un peu particulière avec une famine qui ravage un pays et une princesse qui ne fait rien d’autre que faire pousser des fleurs au bout de ses doigts et qui va devoir se libérer de cette malédiction. Ce n’est pas le roman le plus cottagecore de la liste mais rien que pour l’omniprésence des fleurs j’étais obligée de l’inclure !

***

Titre : Spellbook of the lost and found de Moïra Fowley-Doyle

Radar à diversité : pp bi, pp lesbienne, F/F, pp avec un implant auditif et bi, pp racisée

Encore un roman très atmosphérique qui se passe dans une petite ville d’Ireland où trois filles trouvent un livre de magie et lancent un sort pour retrouver des choses qu’elles ont perdu. Mais elles n’ont pas été assez attentives et si petit à petit elles retrouvent ces choses perdues d’autres commencent à disparaître. Avec une écriture très lyrique, métaphorique avec l’omniprésence de la forêt, de la nature.

***

Titre : Poison Heart de Kalynn Bayron

Radar à diversité : pp Noire et bi avec deux mères

Là encore un titre choisi parce que la couverture a des fleurs partout mais aussi parce que l’héroïne travaille dans un magasin de fleurs et une affinité particulière avec les plantes. Pendant un été elle va en apprendre plus sur ses dons spéciaux. J’ai été surprise de voir l’importance de la mythologie grecque dans ce roman (et si vous me connaissez maintenant vous savez à quel point j’aime ça). Bref si vous voulez être entouré de fleurs et de plantes en tout genre, foncez !

5 commentaires

  1. Coucou !
    Je me permets une petite correction : l’auteurice du cercle du dragon-thé est non-binaire et malheureusement son deadname est présent sur les éditions VF de ses livres, mais iel s’appelle Kay. Perso j’ai adoré sa série de BD et j’attends la suite avec impatience !
    The Poison Heart me tente beaucoup aussi, je vais devoir le rajouter à ma wishlist hehe

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s