[RECOMMANDATIONS] Cast de personnages entièrement queer

Titre : Dans un rayon de soleil de Tillie Walden

Radar à diversité : romances F/F, pp non-binaire, pp racisés, santé mentale

On commence avec un roman graphique de SF avec un cast de personnages très peu cis hétéro (comme souvent avec Tillie Walden). Ici on a un jeu de passé présent, un équipage, presque une famille, qui doit restaurer des structures architecturales sur différentes planètes. Une vraie brique d’onirisme et idéale pour les personnes qui débutent avec la science-fiction.

***

Titre : Le prieuré de l’oranger de Samantha Shannon

Radar à diversité : pp lesbienne, pp bi, pp gay, pp racisés

Je crois qu’il y est inutile de vous rappeler mon amour pour ce roman (encore une grosse brique). On est dans de la fantasy pure et dure avec des dragons et des reinaumes où aucune histoire d’amour centrale n’est hétéro. Que demandez de plus ?

***

Titre : Apprendre si par bonheur de Becky Chambers

Radar à diversité : pp trans, pp asexuel

Une autre histoire pour celleux qui veulent découvrir la SF. Ici on parle d’exploration des planètes (et non pas de colonisation pour une fois). Ca rappelle beaucoup Interstellar dans le même genre. Et surtout le coeur de l’histoire ce sont ces explorations qui vivent loin de leur planète, au coeur même de l’espace, et partagent ce quotidien si spécial.

***

Adulte // cast de personnages queer, pp handicapé, pp racisé

Titre : Tant qu’il le faudra de Cordélia

Radar à diversité : pp lesbienne, pp gay, pp pan en fauteuil roulant, pp lesbienne et Noire, ps non-binaire, ps ace

On peut toujours compter sur Cordélia pour nous offrir les cast les plus queer possible. Plongé au coeur d’une association LGBTQIA+ parisienne et du quotidien de ses jeunes il est difficile de faire moins hétéro !

***

YA // pp gay

Titre : Dernière nuit de Sophie Cameron

Radar à diversité : pp gay, li gay, ps queer

Une histoire qui ressemble un peu à celle de Peter Pan en plus moderne avec un monde imaginaire accessible une fois par semaine seulement et où les personnes en marge (queer notamment) peuvent y trouver un havre de paix. Mais il va falloir faire le choix de rester pour toujours ou de le quitter pour de bon.

***

Titre : Passing Strange d’Ellen Klages

Radar à diversité : pp saphiques, pp trans, pp chinoise

San Francisco. 1940. Le quotidien de femmes queer à une époque où le monde ne les accepte pas toujours. Mais cette communauté se soutient, s’entraide et ça fait chaud au coeur.

Titre : Camp de Lev A.C Rosen

Radar à diversité : pp gay et juif, li gay, juif et coréen, ps lesbienne et demi, ps non-binaire

Qui a-t-il de plus queer qu’un camp d’été pour jeunes ? On se demande encore. Un roman idéal pour les beaux jours qui arrivent et qui en plus montre des ami.e.s soudé.e.s, prêt.e.s à tout les uns pour les autres tout en critiquant au passage la masculinité toxique au sein de la communauté queer.

***

Titre : The Black Veins d’Ashia Monet

Radar à diversité : pp Noire et bi, ps queer, ps trans et ace, ps Noir et bi, ps porto ricain, ps chinoise

Un road trip, de la magie (secrète) et une ado qui cherche à sauver ses parents avec des personnes qui deviendront rapidement sa famille. Et si en plus vous cherchez un roman sans romance, ce livre sera parfait pour vous.

***

Titre : Once & Future d’Amy Rose Capetta et Cory McCarthy

Radar à diversité : pp saphique et arabe, li bi, ps Noir.e et non-binaire, ps Noir et gay

Dans cette réécriture genderbent et sci-fi des légendes arthuriennes sachez ceci : personne n’est hétéro. L’univers est en plus queer inclusif et l’histoire hyper originale !

***

Titre : Felix Ever After de Kacen Callender

Radar à diversité : pp Noir, trans et mlm, pp Noir bengali et mlm, ps lesbienne, ps non-binaire

C’est bien connu les personnes queer s’entourent généralement de personnes qui leur ressemble et c’est bien le cas dans ce roman qui aborde les questions d’identité, de premier amour etc. et que je vous conseille grandement.

***

Titre : Cantoras de Caroline de Robertis

Radar à diversité : pp saphiques et latinx

Cinq femmes queer trouvent refuge sur une île pour échapper à la dictature bolivienne et retrouver leur liberté d’aimer qui elles veulent. Un très beau roman qui m’a un peu rappelé Passing Strange (présenté plus haut).

***

Titre : Dangerous Remedy de Kat Dunn

Radar à diversité : pp lesbienne et métisse, pp bi, ps gay, ps Noir

Et si pendant la Révolution Française un groupe d’outcast se chargeait de libérer les personnes emprisonnées à tord ? C’est ce que propose l’autrice avec ce roman qui a de légères vibes Frankenstein rencontre Six of Crows.

***

Titre : Upright Women Wanted de Sarah Gailey

Radar à diversité : pp saphique, li non-binaire, ps saphiques

Une novella avec des bibliothécaires dans un univers qui ressemble au Far West. Des livres, des pistolets, des gays et de l’anti-fascisme… ça ne serait pas le livre parfait ça ?

***

Titre : A Dark and Hollow Star d’Ashley Shuttleworth

Radar à diversité : pp pan, pp lesbienne, pp gay, pp bi, ps genderfluid

Si vous aussi vous en avez marre des histoires de Faes hétéro alors rencontrez Nausicaa (la jolie et dangereuse fille sur votre droite) et sa bande de pas-potes-du-tout qui vont devoir comprendre qui tue tous les humains afin de ne pas exposer leur monde magique.

***

Titre : Cosmoknights d’Hannah Templer

Radar à diversité : pp saphiques

Un graphique cette fois-ci. Ici dans un monde néo-médiéval avec des princesses et un ordre de femmes chevaliers qui cherchent à les libérer. C’est badass et plein d’action !

***

Titre : Mooncakes de Suzanne Walker et Wendy Xu

Radar à diversité : pp saphique, américano-chinoises et malentendante avec un appareil, pp non-binaire et américano-chinois.e, couple de femmes secondaire

Un autre graphique avec cette fois des sorcières et des loups-garous, un couple de mamies trop mignonnes et des ami.e.s d’enfance réuni.e.s.

***

Titre : American Hippo de Sarah Gailey

Radar à diversité : pp bi/pan, pp grosse et bi, pp non-binaire, pp latinx et aroace

Oui encore du Sarah Gailey. L’auteurice sait toujours proposer des romas avec des found family un peu spéciale mais très attachante. Ici la base de l’histoire est simple : et si l’armée avait installé des hippopotames dans le Bayou pour les élever et les manger ? Evidemment on parle d’hippopotames donc rien ne se passe comme prévu et c’est drôle à souhait.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s