[DIVERSITHEQUE] Chronique de When We Get the Chance de Tom Ryan et Robin Stevenson

Résumé : Enfants, Mark et sa cousine Talia ont passé de nombreux étés ensemble au chalet familial en Ontario, mais une dispute entre leurs parents a mis fin à l’événement annuel. Vivant sur des côtes opposées – Mark à Halifax et Talia à Victoria – ils ne se sont pas vus depuis des années. Lorsque leur grand-père décède de façon inattendue, Mark et Talia se retrouvent à nouveau réunis au chalet, le nettoyant pendant que la famille décide quoi en faire.
Mark et Talia sont tous les deux queer, mais ils se rendent vite compte que c’est à peu près tout ce qu’ils ont en commun, à part le fait qu’ils préféreraient tous les deux être à Toronto. Talia est désespérée de voir Erin, qui est à peine en contact depuis qu’iel est partie passer l’été à travailler dans un café du Gay Village. Mark, d’autre part, est juste à la recherche de plaisir, et la Pride de Toronto semble être l’endroit idéal pour le trouver.
Lorsqu’une série de complications jette tout en l’air, Mark et Talia – avec la petite sœur de Mark Paige – décident de prendre la route pour Toronto. Avec un peu de chance, et avec l’aide d’une série de nouveaux amis inattendus, ils se rendent dans la grande ville pour trouver ce qu’ils recherchent et comprendre comment voir les choses à travers les yeux de l’autre.

Editeur : Running Press Kids
Date de sortie : Mai 2021
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 272

Radar à diversité : pp queer, pp gay, ps non-binaire, couple M/M secondaire

L’avis de @planetediversite : J’ai reçu cet ARC du livre avant que la sortie soit repoussée alors je vais faire de mon mieux pour me souvenir de ma lecture mais j’ai un peu peur de ce que ça va donner (promis la prochaine fois j’écris mes chroniques dès que j’ai terminé le livre !).
On suit ici le point de vue de deux personnages, deux cousins, Mark et Talia, qui ne semblent avoir qu’une seule chose en commun : ils sont queer. Talia vient de se séparer de la personne avec qui elle était, elle est plutôt réservée, solitaire. Au contraire Mark sait se faire des amis facilement et il a une personnalité plutôt extravertie. C’est peut être celui que j’ai le moins aimé, c’est un personnage assez égoïste qui ne pense qu’à lui et bon, ça va deux minutes quoi. Par contre j’ai aussi beaucoup aimé la petite soeur de Mark, Paige, qui m’a fait sourire plusieurs fois au fil de l’histoire.
Les deux cousins vont embarquer dans un road trip pour rejoindre Toronto (j’aurais tellement aimé que cette partie soit plus longue…) et vont au cours de leur voyage rencontrer des personnages qui leur ressemble. C’est vraiment un roman qui parle de la communauté queer, de l’importance de la Pride…
Au final c’est un bon roman feel-good idéal pour l’été sans non plus révolutionner le YA.

6/10
Niveau d’anglais :
★★☆☆☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s