[DIVERSITHEQUE] Chronique de The Key to You and Me de Jaye Robin Brown

Résumé : Piper Kitts passe l’été avec sa grand-mère, à s’entraîner dans l’écurie d’une ancienne cavalière olympique et à essayer de surmonter sa rupture avec son ex-petite amie. À la grande surprise de Piper, sa grand-mère lui fait affronter sa peur de conduire en l’obligeant à prendre des leçons auprès d’une fille de la ville.
Kat Pearson a toujours soupçonné qu’elle aimait les filles mais craint que sa ville de Caroline du Nord ne soit trop petite pour sortir des cases. Mais lorsque la grand-mère de Piper engage Kat pour lui donner des cours de conduite, tout change.
Piper ne sait pas si elle est prête à lâcher son ex. Kat parcourt un territoire inconnu avec son nouveau crush. À la fin de l’été, pourront-elles débloquer un avenir ensemble ?

Editeur : HarperTeen
Date de sortie : Avril 2021
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 368

Radar à diversité : pp saphiques, F/F + #ownvoices

L’avis de @planetediversite : Cette romance d’été promettait de belles choses mais finalement j’ai été assez déçue.
On suit le point de vue des deux personnages : Piper qui fait de l’équitation et vient passer les vacances chez sa grand-mère et Kat qui est là pour lui apprendre à conduire. L’histoire entre les deux filles commençaient plus bien. Malheureusement pendant plus de la moitié du roman Piper ne fait que penser à son ex et ça devient très très vite lassant. Tout comme l’écriture de l’autrice qui est assez ennuyeuse, il ne se passe pas grand chose pendant longtemps et c’est dommage.
Kat, elle, essaye de comprendre sa sexualité, son attirance pour les filles. J’ai été très gênée qu’elle dise ne pas aimer vouloir se changer dans les vestiaires avec d’autres filles car elle s’empêchait de les regarder… L’autrice renforce l’idée que les femmes saphiques ont des comportements de prédatrices dans les lieux de proximité avec d’autres femmes.
Il me semble qu’il y a aussi un baiser échangé avec une femme adulte et bon je suis fatiguée de voir ça dans des romans.
Au final, la « romance » ne se concrétise que dans les dernières pages du roman. Tout ça pour ça.
Un exemple parfait de roman #ownvoices qui fonctionne mal (à cause d’homophobie internalisé ?) et si vous cherchez des romances saphiques d’été il y en a d’autres beaucoup mieux comme par exemple Melt my Heart ou The Summer of Jordi Perez !

5/10
Niveau d’anglais : ★★☆☆☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s