[DIVERSITHEQUE] Chronique de L.O.LA de Claire Garralon

Résumé : Quand Lola est entrée dans la classe, ce fut comme un éblouissement pour Charlie. Puis il y eut cette façon de se présenter, en épelant les quatre lettres de son prénom – L.O.L.A. –, comme une mélodie. D’inconnue, Lola devient pour Charlie une amie, puis une meilleure amie. Quelque chose d’indéfinissable chez Lola l’attire irrésistiblement. Du trouble, du désir sans doute. Les filles plaisent à Charlie mais certains garçons aussi, c’est confus. Mais on tombe amoureux d’une personne, pas d’un sexe. Pourquoi faudrait-il se définir selon une orientation sexuelle ? Pourquoi se conformer à une étiquette – hétéro, homo… ? Plutôt simplement mettre des mots sur ses pensées pour que ça existe vraiment.

Editeur : Actes Sud Junior
Date de sortie : Septembre 2020
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 72

Radar à diversité : pp saphique

L’avis de @planetediversite : Il est toujours difficile de donner un avis sur un roman aussi court et pourtant au final j’ai pas mal de choses à dire dessus. On est sur un texte qui parle de l’attirance d’une jeune fille pour une autre et bon il n’a rien de révolutionnaire mais pourquoi pas. Là dessus je n’ai rien à lui reprocher. Sauf peut-être que, pour moi, c’est un texte qui a 5 ans de retard, qui, s’il essaye de faire passer un message, est au final assez vide. On a une fille attirée par les filles qui ne veut pas se mettre d’étiquettes et ça c’est vu et revu. C’est marrant c’est jamais dans l’autre sens. Un.e protagoniste très attaché.e aux labels, aux étiquettes. Je ne dis pas que l’un ou l’autre est une bonne ou une mauvaise chose juste que je suis lassée de ce message « les labels mettent les gens dans des cases ». Oui mais parfois ce sont des cases qui sauvent la vie, qui donnent un sentiment d’appartenance.
Je suis aussi fatiguée de ce trope de la fille saphique qui a un prénom « neutre » pour qu’on découvre que TADAM c’est une fille et que oui, elle est amoureuse d’une fille.
Bref, un roman qui ne m’aura pas marqué et qui arrive, je trouve, beaucoup trop tard dans le paysage de l’édition française.

5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s