[DIVERSITHEQUE] Chronique de Watch Over Me de Nina Lacour

Résumé : Mila a l’habitude d’être seule. C’est peut-être pour cela qu’elle a dit oui à une opportunité inattendue : vivre dans cet endroit reculé, parmi les fleurs et le brouillard et le fracas des vagues.
Mais elle n’était pas au courant pour les fantômes.
Nouvellement diplômée du lycée, Mila est trop vieille maintenant pour être placée dans une famille d’accueil. Ainsi, lorsqu’elle se voit proposer un emploi et un logement dans une ferme située dans une partie isolée de la côte nord de la Californie, elle accepte immédiatement. Peut-être qu’elle trouvera enfin une nouvelle maison, une vraie maison. La ferme est un refuge, mais elle est aussi hantée par les traumatismes du passé de ses jeunes habitants. Et les terribles souvenirs de Mila commencent aussi à remonter à la surface.

Editeur : Dutton Books for Young Readers
Date de sortie : Septembre 2020
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 275

Radar à diversité : pp saphique + #ownvoices
TW : abus émotionnel

L’avis de @planetediversite : Comme à son habitude Nina Lacour a écrit un roman poétique sur la solitude mais malheureusement pour moi si j’avais adoré Tout va bien, je n’ai pas du tout accroché à celui-ci.
Mila est une jeune fille qui a été placé en famille d’accueil après un drame et maintenant qu’elle a atteint la majorité, elle doit trouver quoi faire. C’est alors qu’on lui propose de travailler dans une ferme où vivent d’autres personnes ayant vécues des traumatismes et c’est là-bas que nous allons la suivre.
Je suis clairement passée à côté de ma lecture. Si j’ai bien aimé le personnage de Mila et découvrir petit à petit ce qui lui était arrivé, je n’ai pas vraiment compris où nous amenais l’autrice avec cette histoire de fantômes, où la relation un peu bizarre que développe Mila et un petit garçon auquel elle s’identifie beaucoup. Tous les autres personnages m’ont semblé très distants.
Comme souvent avec Nina Lacour la sexualité du personnage est très discrète, on la devine grâce à une ou deux phrases mais rien de plus. Donc si vous recherchez un personnage queer et qui le revendique haut et fort, vous ne le trouverez pas ici.
Malgré tout l’ambiance est sympa surtout si, comme moi, l’horreur n’est pas pour vous, vous trouverez ici une histoire d’ambiance un peu automnale/étrange et surtout assez unique. En quelques pages, l’autrice arrive à créer quelque chose d’assez pesant. J’aurais aimé aimer ce livre mais je sais que Nina Lacour me réservera d’autres surprises.

6/10
Niveau d’anglais : ★★☆☆☆

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s