[DIVERSITHEQUE] Chronique de Each of Us a Desert de Mark Oshiro

Résumé : Xochital est destinée à errer seule dans le désert, racontant les histoires de son village troublé dans ses vents arides. Ses seuls compagnons sont les étoiles bénies au-dessus et les lignes de poésie énigmatiques éparpillées comme par magie sur les dunes poussiéreuses.
Son seul désir : partager son cœur avec une âme sœur.
Une nuit, le souhait de Xo est exaucé – sous la forme d’Emilia, la fille froide et belle du maire meurtrier de la ville. Mais lorsque les deux se lancent dans un voyage magique à travers le désert, elles découvrent la vérité de leur coeur, si seulement elles pouvaient survivre aux terreurs cauchemardesques qui surviennent lorsque le soleil se couche.

Editeur : Tor Teen
Date de sortie : Septembre 2020
Genre : YA, fantasy
Nombre de pages : 432

Radar à diversité : pp latinx (#ownvoices) et saphique, F/F

L’avis de @planetediversite : Each of Us a Desert est un roman lyrique, poétique où les émotions transpercent les pages.
Xochital est la « cuentista » de son village c’est à dire qu’elle a la capacité d’aspirer les mauvais souvenirs, les histoires des gens pour les offrir au dieu du soleil, Solis. C’est quelque chose qu’elle prend très au sérieux car elle sait que beaucoup de personnes compte sur elle mais parfois c’est un don qui ressemble plus à une malédiction qu’à un cadeau. Après un accident, elle va fuir son village et se retrouver complètement seule dans le désert. Jusqu’à ce qu’elle soit rejointe par Emilia, la fille du maire. Commence alors un voyage où les deux filles vont devoir apprendre à se connaître et à se faire confiance.
J’ai adoré la relation entre Xochital et Emilia qui, si elle commence très mal, va devenir essentielle pour les deux. Dans ce monde brutal, injuste, savoir qu’elles peuvent compter l’une sur l’autre va devenir vital. Xochital a été très longtemps défini par son rôle de cuentista et va comprendre qu’elle peut en réalité être qui elle veut. Tandis qu’Emilia qui a vécu par mal de choses horribles est restée malgré tout quelque de très doux et gentil.
Au fil de leur périple, elles vont rencontrer de nombreux personnages qui vont nous raconter, eux aussi, leur histoire. C’est un roman très immersif qui nous plonge au coeur de tous ses personnes.
Ne vous attendez pas à beaucoup d’action, c’est un roman assez lent où les conflits sont plus intérieurs. Si la mythologie et la magie a une place importante, ce sont les personnages le centre de tout. L’auteur a une plume très imagée qui ne plaira peut-être pas à tout le monde mais moi je me suis laissée embarquer. Après je dois avouer que j’ai trouvé l’histoire un peu longue, le style d’écriture demande de la concentration et parfois je n’ai pas tout suivi mais ça reste un très bon roman.

« Because while I missed home, I knew I had left for the most important reason of all: to become myself. »

7/10
Niveau d’anglais : ★★★☆☆


Chroniques #ownvoices :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s