[DIVERSITHEQUE] Chronique de Ce qu’il reste de toi de Robin Réghem

Résumé : Trois ans.
C’est le nombre d’années sans relations amoureuses sérieuses qu’a passé Hugo.
Parce qu’il sait que son coeur et son esprit, dévoré par un trouble anxieux généralisé, ne pourraient pas le supporter.
Afin de garder intacte sa vie et éviter de sombrer à nouveau, il se contente de liaisons brèves, sans lendemain.
Alors qu’il parvient tout juste à combattre dans sa tête ce qu’il appelle le Monstre et à suivre une routine qui l’aide à survivre du mieux qu’il peut, un grain de sable vient enrayer la mécanique si bien huilée. Les murs qu’il a ainsi pris tant de temps et de soin à ériger sont sur le point de s’effondrer, emportant dans leur sillage l’équilibre précaire sur lequel repose toute sa vie.
Dans ce chaos, Hugo devra faire face à un passé qu’il aimerait oublier s’il souhaite guérir de blessures qu’il n’est jamais parvenu à fermer.

Editeur : Auto-édition
Date de sortie : Mai 2020
Genre(s) : Contemporain
Nombre de pages : 488

Radar à diversité : pp gay et anxieux, ps bi + #ownvoices
TW : troubles anxieux, crise de panique

L’avis de @planetediversite : Il n’existe pas un monde où je n’aurais pas lu le roman de Robin. Pas seulement à cause de son auteur mais aussi parce que la légende dit que si vous me donnez un livre qui parle d’anxiété je l’aurais dévoré dans la journée qui suit.
On suit donc Hugo qui essaye de se débattre au mieux avec son anxiété et le nouveau garçon à son travail qui ne le laisse pas indifférent. Alors autant prévenir tout de suite ici on n’est loin d’être dans une romance. En plus d’aborder le quotidien avec des troubles anxieux : les routines qu’on essaye de s’imposer, les mécanismes de défense, ses effets au sein d’une relation (amicale ou amoureuse), les pensées intrusives etc. l’auteur aborde les conséquences d’une relation toxique puisque on a aussi quelques chapitres dans le passé de Hugo qui nous montre sa relation avec son ex.
Il est très facile de s’attacher à Hugo et de s’identifier à ce qu’il traverse. Pour certain.es ce sera aussi un bon façon de découvrir comment vit on avec un trouble anxieux généralisé et de s’y sensibiliser. C’est encore quelque chose qui est entouré de pas mal d’idées reçues.
J’ai aussi beaucoup aimé Rémy, le meilleur ami un peu geek mais adorable, qui est un pilier essentiel dans la vie d’Hugo. Moi aussi je veux un Rémy, quelqu’un d’aussi prévenant et qui me rappelle que mon anxiété n’est pas tout ce que je suis.
Au milieu d’un cadre belge on a aussi la vie moderne de jeunes adultes qui cherchent un peu leur voie. Ça parle de coming-out, de relation pas hyper saine avec les parents et de plein d’autres choses. En plus d’être une histoire de reconstruction pleine d’espoir, Ce qu’il reste de toi est aussi un roman assez complet sur ce moment de la vie où on flotte entre deux âges.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s