[RECOMMANDATIONS] Des idées de lectures pour le #PumpkinAutumnChallenge

Ça y est, le Pumpkin Autumn Challenge a commencé et si vous avez besoin de recommandations de dernière minute, alors vous êtes au bon endroit ! Si vous ne connaissez pas ce challenge, je vous invite à voir la vidéo du Terrier de Guimause qui vous expliquera tout bien que mieux que je ne pourrais le faire. Pour toutes les catégories j’ai choisi des romans avec des ambiances qui me rappellent cette saison particulière. J’ai aussi essayé de recommander le plus de romans en VF, vous verrez que parfois je n’y suis pas arrivée (oups). Et pour aller plus loin vous avez aussi cet article sur les lectures d’Halloween que j’avais écrit l’année dernière.

Automne Frissonnant

1. Je suis Médée, vieux crocodile ! (trahison, thriller, policier, horreur, épouvante)

Résumé : India Morgan Phelps est schizophrène. Elle a de qui tenir, puisque sa mère et sa grand-mère souffraient toutes les deux de troubles mentaux et ont mis fin à leurs jours. Les médicaments l’aident à garder un semblant de contrôle et pour tenter de comprendre les événements qui ont bouleversés sa vie, elle entreprend de rédiger un récit autobiographique, qui va curieusement prendre la forme d’une histoire de fantômes. C’est le meilleur moyen qu’elle a trouvé pour faire partager ce qui la hante… Car India semble obsédée par sa rencontre avec Eva Manning, une femme qui ressemble trait pour trait au tableau qui l’obnubile depuis son enfance, La fille qui se noie. Elle a déjà vu Eva par le passé, sous la forme d’un fantôme d’un loup-garou… A moins qu’elle ne l’ait jamais vu. Qui sait ce que sa schizophrénie lui fait voir ? Tour à tour, journal intime, autobiographie et histoire de fantôme, La Fille qui se noie est un ouvrage unique, entre réalité, imaginaire et folie.

Pourquoi le lire ? Le roman d’horreur par excellence.

Radar à diversité : pp schizophrène, pp lesbienne, li trans + #ownvoices

Résumé : Dans les allées sombres du Londres de 1831, les miséreux disparaissent un à un sans laisser de traces…

Hester White est une jeune femme pleine de ressources et désire ardemment se sortir des immondices dans lesquels elle vit depuis des années. Lorsque sa route croise celle de la riche famille des Brock, elle saute alors sur l’occasion. Les Brock décident de la prendre sous son aile et c’est la brillante et non moins mystérieuse Rebekah Brock qui se charge de son éducation. Au fil des jours, Hester et Rebekah se rapprochent et vont chercher à résoudre l’énigme de ces multiples disparitions que les gens commencent à redouter. Leur enquête les entraînera au cœur d’un secret bien plus sombre que tout ce qu’elles avaient pu imaginer… et leur révélera leurs véritables aspirations.

Radar à diversité : F/F

Pourquoi le lire ? Une enquête dans le Londres sale des années 1800.

Résumé : Dix-huit mois se sont écoulés depuis la mise en quarantaine de l’école pour filles Raxter. Depuis que la Tox a frappé.
Çà a commencé lentement. Les enseignants sont d’abord morts un à un. Puis le virus a commencé à infecter les étudiantes, transformant leur corps. Maintenant, coupées du reste du monde et livrées à elles-mêmes, les filles n’osent pas errer devant la barrière de l’école, où la Tox a rendu le bois sauvage et dangereux. Elles attendent le remède promis alors que la Tox s’infiltre partout.
Mais quand Byatt disparaît, Hetty fait tout pour la retrouver, même si cela signifie rompre la quarantaine et braver les horreurs qui se cachent derrière la clôture. Et quand elle le fait, Hetty apprend que leur histoire, leur vie chez Raxter ne se résument pas à ce qu’elle aurait pu croire.

Radar à diversité : pp queer, F/F

Pourquoi le lire ? Du gore et de l’horreur dans l’ambiance dans pensionnat où tout peut arriver.

2. Les chimères de la sylve rouge (gothique, vampire, créatures de la nuit, ténèbres, macabre)

[FR] MG // héroïne avec des douleurs chroniques, ps non-binaire, ps racisés // RÉSUMÉ
Résumé : Alana en a marre. Ses parents et sa sœur sont encore partis gérer des conflits vampiriques sans elle !
Heureusement, sa meilleure copine Oli est là pour lui changer les idées : elle est persuadée que Joâo, le nouvel élève de leur classe, est un vampire !
Se pourrait-il qu’elle ait raison ? Et s’il leur révélait quelque chose d’encore plus terrible ?
Pour Alana, c’est l’occasion de prouver à sa famille qu’elle est capable de mener à bien une mission, malgré ses douleurs musculaires…

Radar à diversité : pp avec des douleurs chroniques, ps non-binaire, ps racisés, ps lesbien

Pourquoi le lire ? Une revisite moderne des vampires !

Résumé : Agathe et Isaïah officient comme exorcistes. L’une a les pouvoirs, l’autre les connaissances ; tous deux forment un redoutable duo.
Une annonce sur esoteric.net, le réseau social des sorciers, retient leur attention. Un confrère retraité y affirme qu’un esprit nocturne hante le domaine d’une commune côtière de Bretagne et qu’il faut l’en déloger. Rien que de très banal. Tout laisse donc à penser que l’affaire sera vite expédiée.
Cependant, lorsque les deux exorcistes débarquent sur la côte bretonne, le cas se révèle plus épineux que prévu. Une étrange malédiction, vieille de plusieurs générations, pèse sur le domaine de Ker ar Bran, son phare et son manoir.
Pour comprendre et conjurer les origines du Mal, il leur faudra ébranler le mutisme des locaux et creuser dans un passé que certains aimeraient bien gardés enfoui…

Radar à diversité : pp bisexuelle, handicap, POC

Pourquoi le lire ? Une ambiance côtière et bretonne qui rentre parfaitement dans cette catégorie !

Résumé : Une jeune femme se rend au château dans l’optique de mettre fin aux terribles agissements de la Comtesse. Dans les tourelles maléfiques, elle fait d’horribles découvertes. Un conte horrifique teinté d’érotisme.

Radar à diversité : F/F

Pourquoi le lire ? Emily Carroll a un don pour donner des frissons à travers ses illustrations. C’est spooky, c’est queer, la lecture parfaite pour Halloween.

3. Les supplices de la Belladonne (couverture noire)

[FR] Adulte // femme trans, couple M/M, couple F/F // RÉSUMÉ
Résumé : La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.
Elle l’enleva.
Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.

Radar à diversité : femme trans, couple M/M, couple F/F

Pourquoi le lire ? Pour son ambiance qui colle parfaitement à la saison et l’écriture de l’auteur qui emporte ailleurs.

Résumé : La première fois, elle est âgée de quatorze ans et réchappe à un terrible accident de voiture qui la laisse avec de multiples cicatrices, une jambe qui boite et une dépendance à l’oxycodone, un puissant antidouleur dont il lui faudra plusieurs années pour se désintoxiquer.
La seconde fois, elle a dix-sept ans, et ce n’est plus un accident. Sophie et sa meilleure amie Mina se font attaquer dans les bois par un homme masqué. Sophie survit, mais Mina n’a pas cette chance. Lorsque les policiers concluent à un deal de drogue qui a mal tourné, rejetant partiellement la faute sur Sophie, personne ne veut croire ce qui est pourtant la vérité : cela fait plusieurs mois que Sophie est clean, et c’est Mina qui l’a conduite dans les bois lors de cette nuit fatale pour un rendez-vous auréolé de mystère.
Après un séjour forcé en cure de désintoxication, Sophie revient chez elle se confronter à une nouvelle réalité plus que glaçante. Le frère de Mina ne veut plus lui adresser la parole, ses parents craignent qu’elle ne fasse une rechute, ses anciens amis sont devenus des ennemis, et Sophie doit réapprendre à vivre sans celle qui était sa moitié. Pire encore, personne ne se pose les bonnes questions et Sophie va devoir démasquer le meurtrier par ses propres moyens. Mais à chaque petit pas qu’elle fait, Sophie s’approche davantage d’une révélation totale, sur elle-même, sur Mina… et sur le secret que les deux amies partageaient.

Radar à diversité : pp bi avec des douleurs chroniques, li lesbien, addiction

Pourquoi le lire ? Un thriller YA qui marque encore longtemps après sa lecture.

4. Esprit es-tu là ? (fantôme, fantôme du passé, historique, classique)

Résumé : Certaines malédictions deviennent de plus en plus puissantes avec le temps…
Suite à un accident, Emma a perdu l’usage de ses jambes. Sept ans plus tard, l’adolescente revient en Cornouailles, sur les lieux du drame : l’auberge familiale du Waterwitch, gérée par sa grand-mère mourante. Ce bâtiment a été construit avec le bois d’une épave, celle d’un navire au passé trouble, maudit raconte la légende.
Parmi les sombres secrets qui hantent l’auberge se cachent des fantômes du passé.
Et l’un d’eux est particulièrement en colère.

Radar à diversité : handicap

Pourquoi le lire ? Des fantômes, des malédictions et des naufrages, que voulez-vous de plus ?

Résumé : Paris. XIXème siècle. L’Église de la Norme a parqué tous ceux qui ne sont pas conformes à la Cour des Miracles. Romain, 15 ans, est fasciné par ceux que l’on nomme les anormaux. Quand il apprend l’existence d’un complot visant à les éliminer, il décide de tout faire pour les aider. Romain fuit chaque nuit sa demeure bourgeoise et confortable, pour rejoindre la Cour des Miracles où vivent les anormaux – fous, difformes, obèses, et autres parias parqués là par les Lois de l’Église. Le soir de ses quinze ans, il découvre qu’un terrible complot vise les habitants de la Cour. Des coupe-gorges de Mouffetard aux ruines de Notre-Dame, il devra compter sur son ami Ambroise, sur Joséphine, Lion et Akou, pour lever le voile sur la conjuration et échapper aux terribles Lames Noires, à la solde de l’archevêque de Paris. Dans un monde assombri par la peur et l’intolérance, le salut peut-il venir de quelques adolescents en quête d’amour et de liberté ?

Radar à diversité : pp gay

Pourquoi le lire ? Un roman où toutes les personnes dites « anormales » sont regroupées dans une cour des Miracles avec un côté vieux Paris.

Automne douceur de vivre

1. Il fait un temps épouvantail ! (halloween, automne)

Résumé : Lorsque sa famille traditionnelle Latinx a du mal à accepter son genre, Yadriel devient déterminé à prouver qu’il est un vrai brujo. Avec l’aide de sa cousine et meilleure amie Maritza, il accomplit lui-même le rituel, puis part à la recherche du fantôme de son cousin assassiné pour le libérer.
Cependant, le fantôme qu’il convoque est en fait Julian Diaz, le mauvais garçon de l’école, et Julian n’est pas sur le point de sombrer tranquillement dans la mort. Il est déterminé à découvrir ce qui s’est passé et à régler quelques problèmes avant de partir. N’ayant pas le choix, Yadriel accepte d’aider Julian, afin qu’ils puissent tous les deux obtenir ce qu’ils veulent. Mais plus Yadriel passe du temps avec Julian, moins il veut le laisser partir.

Radar à diversité : pp latinx, trans et gay + #ownvoices, ps latinx et gay, ps latinx, ps queer

Pourquoi le lire ? Une histoire de fantômes et de brujxs qui se passent pendant le Dia del Muertos. Parfait non ? (VO)

2. Siroter un chocolat chaud à la cannelle sous les saules (anthropomorphise, enfance, feel good)

MG // héroïne nigérienne et albinos, cast de personnages noirs + #ownvoices // RÉSUMÉCHRONIQUE

Résumé : Mon nom est Sunny Nwazue et je perturbe les gens. Je suis Nigériane de sang, Américaine de naissance et albinos de peau. Être albinos fait du soleil mon ennemi. C’est pour ça que je n’ai jamais pu jouer au foot, alors que je suis douée. Je ne pouvais le faire que la nuit. Bien sûr, tout ça, c’était avant cette fameuse après-midi avec Chichi et Orlu, quand tout a changé. Maintenant que je regarde en arrière, je vois bien qu’il y avait eu des signes avant-coureurs. Rien n’aurait pourtant pu me préparer à ma véritable nature de Léopard. Être un Léopard, c’est posséder d’immenses pouvoirs. Si j’avais su en les acceptant qu’il me faudrait sauver le monde, j’y aurais peut-être réfléchi à deux fois. Mais, ce que j’ignorais alors, c’est que je ne pouvais pas empêcher mon destin de s’accomplir.

Radar à diversité : pp nigérien et albinos + #ownvoices

Pourquoi le lire ? Disponible en VF, un roman jeunesse avec une magie vraiment intéressante.

[FR] Jeunesse // pp Noir // RÉSUMÉ
Résumé : On peut avoir un chat doué de capacités hors du commun et tout ignorer de l’existence des magiciers. C’est le cas de Charly Vernier, jusqu’à ce qu’il découvre que sa grand-mère pourrait être un membre éminent de cette société. Mais elle court un grave danger. S’il veut la sauver -et se sauver lui-même- Charly n’a pas le choix, il lui faut devenir apprenti magicier.

Radar à diversité : pp Noir

Pourquoi le lire ? Une ambiance magique, enfantine avec beaucoup de touches d’humour.

 

Résumé : Elles sont cinq copines inséparables. Unies comme les doigts de la main, elles n’en restent pas moins très différentes les unes des autres. Jo, April, Mal, Molly et Ripley ont pourtant toutes un point commun : le goût de l’aventure ! Elles s’apprêtent à passer le meilleur été de toute leur vie dans ce camp de vacances, et rien ne pourra les détourner de leur objectif : devenir de véritables Lumberjanes ! Peu importe les dangers, la bande est prête à relever tous les défis sans jamais oublier sa devise : L’AMITIÉ À LA PUISSANCE MAX !

Radar à diversité : personnages racisés, couple F/F, pp trans

Pourquoi le lire ? Si vous aussi vous placé l’amitié au-dessus de tout et si partir combattre des monstres avec 5 filles qui n’ont peur de (presque) rien vous plaît.

3. Fafnir ton assiette, sinon pas de piécette (créatures légendaires et fantastique, contes, légendes, mythes, petit peuple…)

Résumé : Angleterre, an I. Après la Gaule, l’Empire romain entend se rendre maître de l’île de Bretagne. Pourtant la révolte gronde parmi les Celtes, avec à leur tête Boudicca, la chef du clan icène. Qui est cette reine qui va raser Londres et faire trembler l’empire des aigles jusqu’à Rome ?
À la fois amante, mère et guerrière mais avant tout femme libre au destin tragique, Boudicca est la biographie historique et onirique de celle qui incarne aujourd’hui encore la révolte.

Radar à diversité : relation F/F

Pourquoi le lire ? Un roman fort sur la plus célèbre reine celte de son enfance à sa mort.

Résumé : Lassée de sa vie étriquée dans sa ville natale perdue au milieu de nulle part, et agacée par la renommée du film culte qui y a été tourné (Les Gloomies… tu l’as vu ? C’est vraiment un classique, tu sais.), Wilder n’attend plus rien de nouveau de Cannon Cove. Elle veut à tout prix partir le plus rapidement possible, afin de pouvoir vivre des choses plus palpitantes, plus belles, et moins monotones… même si cela voudrait dire quitter ses meilleures amies.

Mais lorsqu’elle découvre une carte aux trésors vieille de plusieurs siècles, elle va s’apercevoir qu’une VÉRITABLE aventure attendait de voir le jour dans sa petite ville pendant tout ce temps… et qu’elle a besoin de ses amies pour faire la lumière sur ce mystère !

Radar à diversité : pp racisés, pp gros, pp wlw

Pourquoi le lire ? Une ambiance lugubre de petite ville, une légende et une aventure à la Goonie. Que demandez de plus ?

4. A window to the past (sorcières, SFFF, magie)

Résumé : Une nuit de pleine lune, un astre brille au-dessus de la forêt d’Engelsfors, en Suède. Six lycéennes sont mystérieusement attirées, dans une marche somnambule, jusqu’à un vieux parc d’attractions à l’abandon. Là, une prophétie leur est révélée. Elles sont les Élues, un groupe de sorcières liées les unes aux autres.
À Engelsfors, le Mal est puissant, actif. Il les cherche, les chasse. Si elles apprennent à maîtriser leur pouvoir, si elles restent unies et arrivent à faire front ensemble, elles pourront le vaincre. Mais comment former un cercle soudé quand tout les oppose ?

Radar à diversité : pp grosse, pp bisexuelles

Pourquoi le lire ? Une superbe trilogie centrée sur des sorcières des éléments !

Résumé : Dans la cité millénaire de Jarta, la magie refait surface à tous les coins de rue. Les maisons closes sont tenues par des succubes, les cimetières grouillent de goules… Pour Tanit et Padmé, sorcières associées, le travail ne manque pas.

Mais voilà qu’un vampire sollicite leur aide après avoir été envoûté par un inconnu, tandis que d’étranges incidents surviennent dans une usine dont les ouvriers sont des zombies… Tanit et Padmé pensaient mener des enquêtes de routine, mais leurs découvertes vont les entraîner bien au-delà de ce qu’elles imaginaient. En effet, à Jarta, les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses…

Radar à diversité : POC

Pourquoi le lire ? Un univers steampunk, deux héroïnes pas communes et un roman qui mêle magie et espionnage.

 

Résumé :  Dans la culture du jeune Aster, treize ans, toutes les filles sont élevées pour devenir des sorcières et les garçons, des métamorphes. Toute personne qui ose contrevenir à cette tradition est exclue. Malheureusement pour Aster, il demeure incapable de se métamorphoser… et il est toujours aussi fasciné par la sorcellerie, bien qu’elle lui soit formellement interdite. Lorsqu’un danger mystérieux menace les autres garçons, Aster sait qu’il peut aider… avec la sorcellerie. Avec les encouragements d’une nouvelle amie excentrique, Charlie, Aster se laisse enfin convaincre d’exercer ses talents de sorcière. Mais il aura besoin d’encore plus de courage pour sauver sa famille… et en réalité, se sauver lui-même.

Radar à diversité : pp métis, ps queer, ps racisés

Pourquoi le lire ? Quand la magie sert à détruire les rôles sociaux.

Automne des enchanteresses

1. Les rêves d’Aurore (LGBTQI+, militantisme)

Résumé : Kevin Luong a le cœur brisé le jour où, marchant au bord de l’océan, il se souvient de l’ancienne légende que sa mère lui avait racontée. Il laisse alors tomber sept larmes dans l’eau tout en formulant son souhait : « Je veux être heureux et amoureux… Juste un été… »

C’est ainsi qu’il se retrouve à sauver un mystérieux garçon du Pacifique, un garçon qui plus tard apparaît sur le pas de sa porte en lui déclamant son amour. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Morgan est un selkie et qu’il est là pour exaucer son souhait.

À mesure qu’ils se rapprochent, Morgan est tiraillé entre les dangers du monde humain et son héritage au sein de la communauté selkie vers laquelle il doit revenir à la fin de l’été… »

Radar à diversité : M/M, pp asiatique + #ownvoices

Pourquoi le lire ? Une histoire d’amour entre deux garçons que tout sépare : l’un est humain, l’autre est un selkie.

Résumé : Au Nigéria, dans la cosmologie igbo, lorsqu’un enfant est dans le ventre de sa mère, il est façonné par des esprits qui déterminent son destin. Mais à la naissance de la petite Ada, les portes entre le monde des humains et celui des esprits se sont temporairement ouvertes, le temps pour ces derniers de s’immiscer dans le corps de la fillette et de s’y trouver bloqués.
Un pied dans le monde des vivants, un pied dans le monde des esprits, Ada va ainsi grandir envahie par un cortège de voix qui vont se disputer le contrôle de sa vie, fractionnant son être en d’innombrables personnalités.
Mais lorsque Ada quitte son berceau géographique pour faire ses études aux États-Unis, un événement traumatique d’une violence inouïe va donner naissance à un nouvel esprit, beaucoup plus puissant, beaucoup plus dangereux. Ce nouveau «moi» prend possession d’elle et se nourrit de ses désirs, de sa colère et de sa rancœur. La vie de la jeune fille prend alors une tournure de plus en plus inquiétante, où la mort semble devenir une séduisante échappatoire.

Radar à diversité :  pp non-binaire, ni, ace, neuro-atypique et noir.e + #ownvoices

Pourquoi le lire ? Quand plusieurs esprits narrent l’histoire d’une seule personne.

2. Sarah Bernhardt, monstre sacré (dramaturgie, pièce de théâtre, art)

Titre : Moi ce que je préfère c’est les monstres d’Emil Ferris

Résumé : Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, dix ans, admire les fantômes, les vampires et autres morts-vivants. Elle s’imagine même être un loup-garou : plus facile, ici, d’être un monstre que d’être une femme. Le jour de la Saint-Valentin, sa séduisante voisine, Anka Silverberg, se suicide d’une balle dans le cœur. Mais Karen n’y croit pas et décide d’élucider cette mort suspecte. Elle va vite découvrir qu’entre le passé d’Anka dans l’Allemagne nazie, son propre quartier prêt à s’embraser et les drames tapis dans l’ombre de son quotidien, les monstres, bons ou mauvais, sont des êtres comme les autres, ambigus, torturés et fascinants.

Radar à diversité : pp lesbienne

Pour qui ? Et si on lisait un roman graphique pour Halloween ? Avec une ambiance creepy et une enquête assez étrange.

3. Les écailles de Mélusine (féminisme, transformation, métamorphose)

Résumé : Un ruban vert autour d’un cou est un détail qui a de quoi intriguer, surtout quand la femme qui le porte refuse qu’on y touche, y compris son mari. Que cache ce refus ? Ce ruban est-il une métaphore, un symbole, ou bien plus concrètement la marque d’un danger qui rôde ?

Voilà le genre d’histoires que renferme Son corps et autres célébrations. Les relations entre hommes et femmes, et le rapport des femmes à leur propre corps, sont au cœur de ces nouvelles qui ont fait l’effet d’une petite bombe lors de leur parution aux États-Unis. On y croise des femmes qui font l’« inventaire» de leurs amant(e)s alors qu’autour d’elles, un fléau ravage les États-Unis, d’autres qui découvrent avec effroi les secrets d’une boutique de robes, ou qui ont de (très) mauvaises surprises après une opération visant à perdre du poids.

Radar à diversité : autrice latinx, queer

Pourquoi le lire ? Un recueil de nouvelles parfois fantastique, parfois science-fiction, parfois réaliste sur l’expérience des femmes et la violence exercée sur leurs corps.

4. Nausicaa de la Vallée du Vent (nature writing, écologie, écologie, post-apocalyptique)

Résumé : À dix-sept ans, Tracy Petrikoff possède un don inné pour la chasse et les pièges. Elle vit à l’écart du reste du monde et sillonne avec ses chiens de traîneau les immensités sauvages de l’Alaska. Immuablement, elle respecte les trois règles que sa mère, trop tôt disparue, lui a dictées : «ne jamais perdre la maison de vue», «ne jamais rentrer avec les mains sales» et surtout «ne jamais faire saigner un humain». Jusqu’au jour où, attaquée en pleine forêt, Tracy reprend connaissance, couverte de sang, persuadée d’avoir tué son agresseur. Elle s’interdit de l’avouer à son père, et ce lourd secret la hante jour et nuit. Une ambiance de doute et d’angoisse s’installe dans la famille, tandis que Tracy prend peu à peu conscience de ses propres facultés hors du commun.

Radar à diversité : ps trans

Pourquoi le lire ? Une fille qui vit parmi la nature au milieu des animaux sauvages et des éléments.

Résumé : 22ème siècle. Les bouleversements climatiques ont englouti une bonne partie des zones côtières. New York est tombé; les États-Unis ont suivi. Au large de pays plongés dans le chaos, ou en voie de désertification, de nombreuses cités flottantes ont vu le jour. Régies par des actionnaires, elles abritent des millions de réfugiés. C’est sur Qaanaaq, l’une de ces immenses plateformes surpeuplées, qu’arrive un jour, par bateau, une étrange guerrière inuit. Elle est accompagnée d’un ours polaire et suivie, en mer, par une orque. Qui est-elle ? Est-elle venue ici pour se venger ? Sauver un être qui lui serait cher ?

Radar à diversité : pp non-binaire, pp gay, pp lesbienne

Pourquoi le lire ? Un roman post-apocalyptique où les éléments reprennent leur place.

Résumé : Paris n’est que ruines et décombres depuis la Grande Guerre magique qui a opposé les Maisons régnant sur la capitale. Et celles-ci n’ont pas été épargnées : elles ne sont plus que l’ombre de leur splendeur d’antan. La Maison aux Flèches d’Argent fut la plus puissante parmi toutes. Mais sa position est précaire dans l’équilibre fragile qui s’est instauré. Et en son cœur, au sein de Notre-Dame, une malédiction terrible est dissimulée, prête à se déchaîner sur elle.
Son destin est désormais lié à celui d’un jeune homme aux mystérieux pouvoirs et d’une nouvelle Déchue.
La puissante magie de l’ange suffira-t-elle à les sauver de la chute ?

Radar à diversité : pp vietnamien, F/F, M/M, POC

Pourquoi le lire ? De l’urban fantasy situé à Paris et plus précisément dans la cathédrale Notre-Dame ce qui donne un côté très gothique à l’histoire.

Résumé : Dans un monde dévasté par les guerres et les catastrophes, les hommes sont coupés les uns des autres par une colère incessante.

À Kuala Lumpur, Spider, un hacker, échappe à de mystérieux ennemis, aidé par des araignées.

Seuls survivants de la réserve de Mwanga, Kamili et Ushingi, l’un des derniers okapis, découvrent que l’ultime chance de l’espèce se trouve au cœur de l’Europe en ruines.

À Paris, Faustine, trouve l’apaisement auprès des animaux du sanctuaire de Montvermeil. Quand une baleine échoue dans les Eaux, elle comprend que leurs âmes sont liées et que leur chant guérit les hommes de leur rage.

Mais pour combien de temps ? Car les forces lancées sur la piste de Spider s’intéressent de très près à la jeune fille et au cétacé. Et les responsables du carnage de Mwanga n’étaient peut-être pas de simples braconniers.

Radar à diversité : pp bi, F/F, pp asiatique, pp noir

Pourquoi le lire ? Un roman post-apocalyptique engagé où les humains doivent compter sur les animaux.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s