[RECOMMANDATIONS] Des livres qui font pleurer 😭

Delphine je te dédie spécialement cet article. J’espère que les romans te feront pleurer !

We are Okay de Nina Lacour : un roman juste sur le deuil et les maladies mentales (bientôt dispo en VF).

Girl Made of Stars de Ashley Herring Blake : une fille apprend que son frère jumeau a violé son amie. Une histoire sur la solidarité féminine et le traitement des victimes qu’on ne croit pas assez souvent.

Clap When You Land d’Elizabeth Acevedo : deux sÅ“urs apprennent à se connaître alors qu’un deuil frappe leur famille.

Opposite of Always de Justin A. Reynolds : pour sauver la fille qu’il aime Jack doit sans cesse remonter dans le temps tout en apprenant que ses actions ont des conséquences (bientôt dispo en VF).

Ivy Averdeen’s Letter to the World de Ashley Herring Blake : Oui, encore un roman de Ashley Herring Blake. Ici une petite fille découvre qu’elle aime les filles. Un roman précieux et touchant.

Et ils meurent tous les deux à la fin d’Adam Silvera : Que feriez-vous si vous saviez que vous allez mourir aujourd’hui ?

Summer Bird Blue d’Akemi Dawn Bowman : Un roman sur le deuil d’une soeur à travers la musique.

Laurel everywhere de Erin Moynihan : Laurel apprend à vivre avec les fantômes de sa mère et de ses frères et soeurs.

Barely Missing Everything de Matt Mendez : Deux amis partent en road trip après que leur vie est implosé.

PS : Tu me manques de Jen Petro-Roy : Une petite fille écrit des lettres à sa soeur envoyée en pensionnat.

Le soleil est pour toi de Jandy Nelson : Un roman sur l’adolescence avec deux jumeaux que tout oppose.

Le chant d’Achille de Madeline Miller : Une réécriture du mythe d’Achille et Patrocle.

How it feels to float d’Helena Fox : La réalité de la dépression dans un roman poétique.

Everything here is beautiful de Mira T. Lee : Un livre sur la relation entre deux soeurs et la santé mentale.

Inséparables de Sarah Crossan : Une histoire écrite en vers sur l’adolescence de soeurs siamoises.


D’autres titres : Darius the great is not okay d’Adib Khorram, The Astonishing Color of After d’Emily X.R Pan.

 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s