[DIVERSITHEQUE] Chronique de Ghost Squad de Claribel A. Ortega

Résumé : Pour Lucely Luna, les fantômes sont bien plus qu’une entreprise familiale. Peu avant Halloween, Lucely et sa meilleure amie, Syd, ont jeté un sort qui a accidentellement réveillé des esprits malveillants, faisant des ravages dans toute la ville de Saint-Augustin. Ensemble, elles doivent unir leurs forces à celles de la grand-mère de Syd, une sorcière appelée Babette, et à son gros chat, Chunk, pour inverser la malédiction et sauver la ville avant qu’il ne soit trop tard.

Editeur : Scholastic
Date de sortie : Avril 2020
Genre : Jeunesse, fantastique
Nombre de pages : 288

Radar à diversité : pp latinx, ps noir + autrice latinx

L’avis de @planetediversite : Lucely vit avec son père et les esprits de ses ancêtres dans la maison familiale. Ces esprits sont tantôt fantômes, tantôt lucioles et c’est eux que Lucely va devoir sauver ainsi que la ville après avoir accidentellement lancé un sort sur toute la ville. Ghost Squad est un roman profondément ancré dans le folklore et la culture dominicaine et ça a vraiment donné une ambiance marquante à ce roman.
Si les fantômes sont au centre du roman, c’est aussi le cas de l’amitié entre Lucely et Syd. Ces deux là font les 400 coups ensemble et j’aime toujours autant les romans jeunesse qui donne autant d’importance à l’amitié. Tout comme l’accent mis sur la famille car Lucely est la seule à pouvoir voir les fantômes de ces ancêtres et elle n’a plus que son père. On ressent à toutes les pages combien Lucely aime sa famille. Tout ce qu’elle fait, tout ses choix sont toujours pour sa famille d’abord.
Mon personnage préféré reste Babette qui a volé la vedette aux deux petites filles. C’est une grand-mère excentrique qui tient un magasin sur toutes les choses qui concernent l’occulte. Oh et c’est une sorcière. Babette a aussi un chat génial et je veux plus de romans avec des mamies badass. C’est un roman qui a titre personnel m’a beaucoup touché sur ce point. Ma grand-mère avait le même surnom que la grand-mère de ce roman et elle adorait les histoires de fantômes. A partir de là, je ne pouvais qu’aimer ce roman.
J’ai peut-être été moins intéressé par l’intrigue en elle-même. Toutes ces histoires de fantômes et de magie, j’aurais peut-être plus apprécié lire le roman à la bonne période (comme Halloween). Il n’empêche que ça reste un super roman avec pas mal d’actions, de bonnes discussions autour du deuil et des héroïnes qui restent malgré tout entourées d’adultes prêts à les aider.
.
Coco rencontre Ghostbusters, je crois que c’est la meilleure façon de résumer ce roman. Comme je le disais, c’est le roman parfait pour Halloween si, comme vous, vous aimez les ambiances fortes sans que ce soit trop flippant.

8/10
Niveau d’anglais :‎ ★‎★☆☆☆

Chroniques ownvoices :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s