[DIVERSITHEQUE] Chronique de Darius the Great is Not Okay de Adib Khorram

Résumé : Darius Kellner parle mieux le klingon que le persan, et il en sait plus sur la culture Hobbit que sur la culture perse. Il est sur le point de faire son tout premier voyage en Iran, et c’est assez accablant – surtout quand il est également aux prises avec une dépression clinique, un père désapprobateur et une vie sociale anémique. En Iran, il fait la connaissance de son grand-père malade mais toujours formidable, de sa grand-mère aimante et du reste de la famille de sa mère pour la première fois. Et il rencontre Sohrab, le garçon d’à côté qui change tout.
Sohrab s’assure que les gens parlent anglais pour que Darius puisse comprendre ce qui se passe. Il fait cadeau à Darius d’un maillot de l’équipe nationale iranienne de football qui lui fait se sentir comme un vrai persan pour la première fois. Et il comprend que parfois, les meilleurs amis n’ont pas à parler. Darius n’a jamais eu de véritable ami auparavant, mais maintenant il passe ses journées avec Sohrab à jouer au football, à manger de la glace à l’eau de rose et à s’asseoir ensemble pendant des heures dans leur endroit spécial, un toit surplombant la ligne d’horizon de Yazdi.
Sohrab l’appelle Darioush – la version persane originale de son nom – et Darius ne s’est jamais senti plus lui-même. Quand il sera temps de rentrer en Amérique, il devra trouver un moyen d’être Darioush par lui-même.

Editeur : Dial Books
Date de sortie : Août 2018
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 316

Radar à diversité : pp iranien, gros et dépressif, ps dépressif, cast de personnages iraniens + #ownvoices

TW : grossophobie, racisme

L’avis de @planetediversite : Voilà un roman qui me faisait envie depuis longtemps mais dont je repoussais toujours la lecture.
En Amérique Darius est un adolescent solitaire, dépressif, qui subit du harcèlement. Puis Darius part en Iran pour la première fois pour voir son grand-père malade et va rencontrer une partie de sa famille. Il va y découvrir une partie de son histoire et changer au cours de l’été notamment grâce à Sohrab, un garçon qui vit dans le même quartier que ses grands-parents. Je précise parce que j’ai souvent vu dans les chroniques que certaines personnes pensaient que c’était une romance M/M mais non. Bien que Darius se questionne pas mal sur sa sexualité, il n’y a pas de romance dans ce roman. L’amitié entre Darius et Sohrab est de celle qui réchauffe le coeur. Ces deux garçons qui n’ont pas grand chose en commun apprennent petit à petit à se connaître et Sohrab accepte Darius immédiatement. Sohrab a un impact considérable sur Darius, sur sa façon de voir les choses et de se voir lui-même.
C’est aussi un roman sur la famille. J’ai notamment adoré voir la relation qui se formait entre Darius et sa grand-mère. Cette grand-mère qui lui apprend tellement sur sa culture, c’était beau à lire. L’auteur nous emmène dans plusieurs lieux d’Iran, nous présente des plats et une culture que je connaissais très mal et j’aime beaucoup ces romans qui nous apprennent des choses, qui nous font voir autre chose que notre quotidien.
Je pense que ce qui m’a le plus marqué c’est la représentation de la dépression. Darius et son père souffrent tous les deux de dépression (l’auteur aussi) et le roman aborde les stigmates qui entourent encore cette maladie. Les scènes où Darius tombe dans des spirales de dépression, où il s’isole étaient très bien faites. On a vraiment besoin de plus de représentation #ownvoices et ça fait du bien (même si ça fait aussi un peu mal).
Pour les quelques défauts, j’avoue que j’ai trouvé le début un peu lent et la fin trop rapide, c’est ce qui a fait baisser ma note finale.
Darius the Great is not Okay est un beau roman sur la santé mentale et sur un adolescent qui cherche à savoir quelle est sa place dans le monde. Je sais qu’un deuxième tome doit sortir dans l’année et j’ai hâte de revoir un Darius plus sûr de lui.

« Its okay not to be okay. »

7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s