[DIVERSITHEQUE] Chronique de City of Stone and Silence de Django Wexler

Résumé : Après des mois passés sur le Soliton, Isoka, Meroe et le reste de l’équipage arrivent enfin à leur mystérieuse destination, le port, une ville de grandes ziggourats de pierre, enveloppée d’un voile fantomatique de magie d’Eddica. Et ils ne sont pas seuls.
La royauté, les moines et les fous vivent dans un équilibre précaire et se réfugient la nuit contre des cadavres vivants monstrueux. Personne ne sait comment quitter le port, mais si Isoka ne peut pas trouver un moyen de capturer Soliton et de le rendre au maître-espion de l’empereur avant la fin de l’année, la vie de sa sœur Tori sera perdue.
Mais il y a plus dans la vie de Tori à Kahnzoka que le luxe confortable qu’Isoka voulait pour elle. La nuit, elle se rend dans les quartiers inférieurs, pour aider à gérer un sanctuaire de sang de mage fuyant la poigne de fer de l’empereur. Quand elle découvre qu’Isoka a disparu, sa recherche la plonge au cœur des bourbiers de l’intrigue et de la révolution. Et elle a son propre secret : le pouvoir de Kindre, le Puits d’esprit, qui peut plier les autres à sa volonté. Bien qu’elle ait passé sa vie à nier cette magie brutale, Tori utilisera tous les moyens dont elle dispose avec le sort d’Isoka en jeu…

Editeur : Tor Teen
Date de sortie : Janvier 2020
Genre : YA, fantasy
Nombre de pages : 368

Radar à diversité : pp bi, li lesbienne et noire, F/F, couple M/M secondaire

L’avis de @planetediversite : City of Stone and Silence est la suite directe de Ship of Smoke and Steel et reprend les événements là où on les avait laissé. On retrouve donc Isoka et tout l’équipe du Soliton sur une île qui va leur jouer pas mal de tours. La petite nouveauté de ce tome-ci c’est qu’on a aussi le point de vue de la soeur d’Isoka, Tori, qui elle est toujours en ville. On découvre une jeune fille débrouillarde qui contrairement à ce qu’on croyait dans le premier tome n’est pas sans défense. Elle va même jusqu’à mener une rébellion mais reste assez différente de sa soeur. Les deux histoires se mêlent bien, on a une meilleure compréhension de l’univers, de la ville, du bateau qu’est le Soliton.
Du côté de chez Isoka, j’ai peu moins aimé ce plot comparé au premier tome où j’avais adoré les enjeux de pouvoirs dans le Soliton. Elle reste un personnage très intéressant, complexe et plein de contradictions. J’aime toujours autant le couple qu’elle forme avec Meroe, on a vraiment deux femmes très différentes mais qui se complètent.
C’est un roman avec pas mal d’action où il se passe toujours quelque chose, un combat, une révélation, encore des combats. On a aussi quelques réponses en ce qui concerne le système de magie.
Si vous n’avez pas encore lu le premier tome, je vous conseille de le faire pour vous plonger dans celui-ci ensuite. C’est une trilogie de fantasy YA encore trop trop peu connue et qui mérite plus de hype !

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s