[DIVERSITHEQUE] Chronique de Nottingham: The True Story of Robyn Hood d’Anna Burke

Résumé : Robyn Hood n’avait pas l’intention de voler les riches, mais à Nottingham, rien ne se passe jamais comme prévu …
Après qu’un accident de chasse fatidique l’envoie fuir la loi, Robyn se retrouve au cœur de la forêt de Sherwood. Tout ce qu’elle veut vraiment faire, c’est subvenir aux besoins de sa famille et éviter les ennuis, mais lorsque le shérif de Nottingham prélève la plus grosse taxe de l’histoire de l’Angleterre, elle est forcée de prendre les choses en main. S’appuyant sur l’aide de ses joyeuses compagnonnes et sur la fille intrigante du shérif, Marian, Robyn doit trouver un moyen de réussir le plus grand braquage que Sherwood ait jamais vu.
Avec le cœur et la liberté en jeu, combien va-t-elle risquer pour assurer la sécurité de ceux qu’elle aime ?

Editeur : Bywater Books
Date de sortie : Janvier 2020
Genre : Historique
Nombre de pages : 340

Radar à diversité : pp lesbienne, romance F/F, ps trans, couple F/F secondaire + autrice lesbienne

L’avis de @planetediversite : ALERTE AU COUP DE COEUR !
Nottingham: The True Story of Robyn Hood est une réécriture féminine et féministe de la légende de Robin des Bois. Ici, Robyn n’est pas encore la voleuse hors-pair qu’on connait mais une simple vendeuse de flèches et une archère très douée. Ce n’est qu’après des ennuis avec le shériff qu’elle se voit contrainte de vivre dans la forêt de Sherwood habillée en homme. Elle devient alors hors-la-loi.
Cette aventure va lui permettre de rencontrer Little Jean, un homme trans, qui va la prendre sous son aile et leur groupe va rapidement s’agrandir avec des fugitives qui cherchent à fuir un système patriarcal et notamment des mariages forcés.
Il y a aussi bien sûr Marian (dont on a aussi le point de vue), dont Robyn va tomber follement amoureuse. Alors j’ai eu un peu peur au début que Marian tombe amoureuse de Robyn en pensant qu’elle était un homme mais rassurez-vous, Marian comprend très vite le petit jeu de Robyn et leur histoire d’amour est honnêtement l’une des plus belles que j’ai pu lire. Si vous aimez les romances qui prennent leur temps et les nombreuses scènes de flirt, vous allez être servi !
Tous les personnages secondaires sont attachants et on une vraie place dans le récit. On apprend à tous les connaître au fur et à mesure que le roman avance jusqu’à ce qu’ils se matérialisent presque devant nous. On a aussi un cast très très queer : des nobles lesbiennes, des musiciennes bi, des nonnes qui aiment les femmes, des personnages trans…
L’autrice nous propose une vraie critique de la place des femmes au Moyen-Age malgré qu’on ne soit pas dans un documentaire historique mais bien dans une fiction.
Anna Burke a réussi l’exploit de s’approprier entièrement le mythe de Robin des Bois et d’en faire quelque chose d’unique et a nous plongé dans une histoire aussi historique que moderne.

 

« Hear me now. You will not have Marian, and you will not have me, and you will not have anyone under my protection. Hunt us if you will. If we are captured, however, know this: you were thwarted by a woman. That will be what Nottingham remembers. Not my death, and not the justice you claim to work. They will remember that Nottingham’s daughters rose up against you when no one else dared. »

10/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s