[DIVERSITHEQUE] Chronique de Terre de Brume #1 de Cindy Van Wilder

Résumé : Dans un univers envahi par la Brume, deux jeunes femmes unissent leur magie pour sauver le monde de la destruction.
Depuis l’enfance, Héra vit dans le Sanctuaire des Prêtres de l’Eau, où elle apprend à maîtriser sa magie pour devenir Guerrière. Au cours d’une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur du Feu venue avertir les habitants d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore.

Editeur : Rageot
Date de sortie : Septembre 2018
Genre : Jeunesse, fantasy
Nombre de pages : 288

Radar à diversité : pp noire + autrice queer

L’avis de @planetediversite : Terre de Brume se déroule dans un univers où la magie n’est pas sans conséquence. A chaque fois qu’elle est utilisée, une brume s’échappe et c’est celle-ci qui est maintenant incontrôlable et a recouvert le monde.
On suit le point de vue de deux personnages : tout d’abord Héra, une apprentie prêtresse de l’Eau et Intissar, une Soeur de Feu. Ce sont deux personnages qui n’auraient pas du se rencontrer et qui de prime abord n’ont pas grand chose en commun. Mais au final, c’est ensemble qu’elles vont affronter pas mal d’obstacles pour comprendre ce qui menace le fin équilibre de ce monde. On s’attache facilement à elles et à leur amitié qui va se montrer à toutes épreuves. Ça fait aussi du bien de montrer de la représentation dans un roman francophone de fantasy, je trouve que ça manque pas mal pour l’instant.
Les personnages secondaires sont plutôt bien travaillés aussi même si je trouve quand même que pas mal meurent en cours de route (peut-être un peu trop) et qu’on s’attarde parfois très peu sur les conséquences pour les autres personnages.
J’ai beaucoup aimé le système de magie et l’univers en lui-même. Bien que la magie élémentaire soit un peu vu et revu, ça marche quand même. L’autrice prend le temps de nous expliquer comment tout fonctionne. On découvre aussi les deux modes de vie différents entre ceux qui pratiquent la magie de l’eau et ceux qui pratiquent la magie du feu. Chacun aborde leur magie différemment. On a une atmosphère pleine de mystères avec des créatures un peu flippantes faites de brume.
Les références à la mythologie grecque n’ont pas été pour me déplaire.
Ce premier tome de Terre de Brume introduit bien l’univers et les personnages. J’ai maintenant hâte de voir ce qu’attend Héra et Intissar dans ce monde presque post-apocalyptique.

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s