[DIVERSITHEQUE] Chronique de The Infinite Noise de Lauren Shippen

Résumé : Caleb Michaels est un champion de seize ans demi offensif. A part ça, sa vie est assez normale. Mais lorsque Caleb commence à ressentir des sautes d’humeur qui sortent de l’ordinaire, même pour un adolescent, sa vie sort du cadre de « l’ordinaire ».
Caleb est un Atypique, un individu aux capacités améliorées. Ce qui semble plutôt cool, sauf que la capacité de Caleb est une empathie extrême – il ressent les émotions de tout le monde autour de lui. Être un empathe au lycée est déjà assez difficile, mais la vie de Caleb devient encore plus compliquée quand il se laisse entraîner dans l’orbite émotionnelle de l’un de ses camarades de classe, Adam. Les sentiments d’Adam sont grands et dévorants, mais ils correspondent aux sentiments de Caleb d’une manière qu’il ne peut pas tout à fait comprendre.
Le thérapeute de Caleb, le Dr Bright, encourage Caleb à explorer cette connexion en se liant d’amitié avec Adam. Alors que lui et Adam se rapprochent, Caleb en apprend plus sur ses capacités, sur lui-même, sur son thérapeute – qui semble en savoir beaucoup plus qu’elle ne le laisse croire – et sur le danger d’être un Atypique.

Editeur : Tor Teen
Date de sortie : septembre 2019
Genre : YA, contemporain, fantastique
Nombre de pages : 336

Radar à diversité : pp gay, M/M, dépression

L’avis de @planetediversite : Et si les X-Men décidaient de faire une thérapie ? C’est le pitch de base de ce roman et il m’a attiré tout de suite si en plus on rajoute le trop de garçon populaire qui tombe amoureux du garçon un peu timide, alors là c’est encore mieux !
On suit donc ces deux personnages, Caleb et Adam à travers deux points de vue. En tant que personne hypersensible et dépressive, je me suis beaucoup retrouvée dans ce qu’ils vivaient tous les deux. D’un côté Caleb ressent tout ce qui se passe autour de lui puissance x 100, il sait ce que chaque personne ressent et l’autrice créer des jeux de couleurs pour nous le faire comprendre. Il a aussi des problèmes de colères violentes. Quant à Adam lui est un garçon plus solitaire qui se débat tous les jours avec sa dépression. J’ai aimé qu’à la fin les personnages ne soient pas miraculeusement guéri car non tomber amoureux ou suivre une thérapie ne sont pas des remèdes magiques aux maladies mentales.
J’ai beaucoup aimé la relation qu’il s’est créé entre Caleb et Adam. Ils sont tous les deux un peu nerd et on aime une bonne romance friends-to-lovers. On a l’un des deux qui est très ouvert avec sa sexualité tandis que l’autre la découvre. Le fait que Caleb sache ce que ressent Adam ne rend pas la relation plus facile mais au contraire il a parfois du mal à le comprendre. Encore quelque chose dans lequel les personnages dépressives ou qui l’ont été pourront se reconnaître : nos proches ne comprennent pas toujours ce qui se passent dans notre cerveau et en voulant aider, ils font plus de mal que de bien.
Le côté plus fantastique de l’histoire n’arrive que vers la fin alors je pense que les prochains tomes parleront plus de ces Atypiques, qui ils sont et est-ce qu’ils se servent de leurs pouvoirs pour faire le bien (ou le mal) ? J’ai hâte de savoir et de voir un peu plus d’action.
The Infinite Noise est un roman qui procure beaucoup d’émotions avec une jolie histoire d’amour. Vous pouvez en apprendre plus grâce au podcast The Bright Sessions car c’est d’abord là que cette histoire a vu le jour. En tout cas, je vous la recommande fortement !

7,5/10

2 commentaires

  1. Cette histoire a vraiment l’air très sympa dans sa construction et ses personnages. Et c’est bien que l’hypersensibilité soit mise en avant, je ne la croise pas assez dans les romans. Crois-tu qu’il y a une chance qu’il sorte en français ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s