[DIVERSITHEQUE] Chronique de Exit Plans for Teenage Freaks de Nathan Burgoine

Résumé : Être l’enfant kidnappé par la vieille Mme Easton quand il avait quatre ans a définitivement collé l’étiquette de « gars bizarre » à Cole. À dix-sept ans, son plan de sortie est simple : réussir les dernières semaines de lycée avec de bonnes notes sans se faire remarquer.
Lorsqu’il franchit la porte d’entrée de l’école et se retrouve à quatre-vingts kilomètres de là, tenant la porte d’un musée auquel il vient de penser, Cole fait face à des faits : il est soit plus bizarre que la vieille Mme Easton, soit il s’est simplement téléporté.
Maintenant, chaque porte qu’il ouvre peut provoquer un accident, surtout quand Cole pense à Malik, qui, il s’avère, a une porte vitrée sur sa douche. Et quand il commence à voir les mêmes personnes effrayantes par-dessus son épaule, peu importe où il va, la téléportation devient le moindre de ses soucis. Ils veulent qu’il s’arrête et ils feront tout pour que cela se produise.
Cole manque de chance, d’excuses et d’endroits où se cacher.

Editeur : Bold Strokes Books
Date de sortie : 11 décembre 2018
Genre : Contemporain, fantastique
Nombre de pages : 242

Radar à diversité : pp gay, romance M/M, ps ace, ps sourd + #ownvoices

L’avis de @planetediversiteCole a 17 ans et vit ses derniers mois au lycée quand soudainement, il se découvre un pouvoir de téléportation. Dès qu’il franchit une porte en passant à un endroit, il se téléporte à cet endroit. Malgré tout, il essaye de vivre normalement. Il participe à un club LGBTQ+ au lycée, il étudie dur pour être interprète en langue des signes et à un crush sur un des sportifs les plus populaires du lycée, Malik.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Cole, sa relation avec ses ami-e-s ou encore avec son père qui est sourd. C’est un jeune homme assez discret, gentil, qui n’aime pas trop se faire remarquer.
Le roman est très inclusif et parle de plusieurs sujets : l’asexualité, la bisexualité, la façon dont est structuré le langue des signes. Et c’était plutôt cool, j’ai été contente d’en apprendre plus de ce côté là.
La romance entre Cole et Malik est vraiment mignonne. Au premier abord, on pourrait penser que les deux garçons n’ont pas grand chose en commun, l’un est un nerd, l’autre un sportif mais finalement ça matche très bien entre eux.
Tous les adolescents du roman m’ont paru très réels, ils disent des choses maladroites, se disputent… Et surtout, ils sont tous bien développés avec chacun leur personnalité. Ils ne sont pas juste là pour donner du volume au récit.
Le seul côté du roman qui m’a moins emballé c’est toute la partie téléportation et surtout le « mystère » de ces hommes qui suivent Cole à chaque fois qu’il se téléporte. J’ai trouvé que c’était un peu gros et surtout qu’on passait très vite dessus. Cette partie-ci n’a vraiment pas été assez développé.
En 230 pages, le roman parle du futur de Cole, de téléportation, une romance, du drama avec les ami-e-s de Cole et je trouve que ça fait beaucoup pour un roman si court. Une centaine de pages en plus aurait été utile.
Exit Plans for Teenage Freaks reste un très bon roman, pas prise de tête avec beaucoup d’inclusivité, une belle romance et un peu d’action.

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s