[DIVERSITHEQUE] Chronique de PS : Tu me manques de Jen Petro-Roy

Résumé : Cilla, la soeur aînée d’Evie, n’est plus là. Enceinte à seize ans, elle a été envoyée en pension à des centaines de kilomètres… Alors, Evie lui écrit chaque jour ou presque : elle lui raconte son quotidien d’adolescente, le collège, la comédie musicale à laquelle elle participe, l’arrivée à l’école d’une nouvelle, June, qui fait battre son coeur un peu trop fort… Pour toute réponse, Evie ne reçoit que deux lettres, glaciales, comme si Cilla voulait couper les ponts.
Convaincue que sa soeur est en danger, Evie part à sa recherche…

Editeur : PKJ
Date de sortie : 5 septembre 2019
Genre : Jeunesse, contemporain
Nombre de pages : 290

Radar à diversité : pp lesbienne, li noire

L’avis de @planetediversite : Je suis vraiment contente d’enfin faire la chronique d’un des livres qui m’a le plus retourné cette année !
C’est l’histoire captivante d’une jeune fille de 11 ans, Evie. On la suit grâce aux lettres qu’elle écrit à sa grande soeur qui a été envoyée en pension parce qu’elle est tombée enceinte. Evie lui raconte tout : ses doutes, ses colères, ses joies et ses peines. C’est vraiment un roman qui touche à plein de sujet différent comme la découverte de sa sexualité puisque Evie se questionne en se demandant si elle n’est pas en train de tombée amoureuse d’une fille, la remise en question de sa religion, la grossesse…
J’ai été très touché par le personnage d’Evie et j’ai pleuré comme une madeleine pendant les vingt dernières pages tellement que je m’étais attachée à elle. C’est une petite fille pleine d’optimisme qui vit plusieurs choses pas très faciles à gérer.
On ressent la relation forte entre les deux soeurs à travers les lettres et je suis trash pour les romans qui parlent de soeurs (même si ils me font toujours pleurer).
J’ai aussi beaucoup aimé l’amour naissant entre Evie et June. Evie se pose beaucoup de questions, les deux filles sont timides, se demandent pourquoi elles ressentent ce qu’elles ressentent. De plus, la famille d’Evie est très religieuse et elle va devoir se défaire de toutes ses peurs et ses attentes pour comprendre ce qu’elle ressent pour June. Elles ont vraiment une relation très mignonne.
J’ai évidemment détesté les parents d’Evie et Cilla. Un homme et une femme enfermés dans leur religion, leurs idées de bien et de mal qui ravagent tout sur leur passage. On a juste envie de leur hurler dessus une bonne fois pour toute.
PS : Tu me manques est un roman qui touche plusieurs sujets au travers d’une petite fille de 11-12 ans qui se découvre elle et les autres. Offrez-le à vos enfants, à vos cousins, cousines, neveux et nièces s’ils ont l’âge et lisez-le aussi car c’est un livre qui vaut le détour !

9/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s