[DIVERSITHEQUE] Chronique de La Chute de la Maison aux Flèches d’Argent d’Aliette de Bodard

Résumé : Paris n’est que ruines et décombres depuis la Grande Guerre magique qui a opposé les Maisons régnant sur la capitale. Et celles-ci n’ont pas été épargnées : elles ne sont plus que l’ombre de leur splendeur d’antan. La Maison aux Flèches d’Argent fut la plus puissante parmi toutes. Mais sa position est précaire dans l’équilibre fragile qui s’est instauré. Et en son cœur, au sein de Notre-Dame, une malédiction terrible est dissimulée, prête à se déchaîner sur elle.
Son destin est désormais lié à celui d’un jeune homme aux mystérieux pouvoirs et d’une nouvelle Déchue.
La puissante magie de l’ange suffira-t-elle à les sauver de la chute ?

Editeur : Le Fleuve
Date de sortie : 12 janvier 2017
Genre : Urban fantasy, adulte
Nombre de pages : 512

Radar à diversité : pp vietnamien, couple F/F, pp queer, POC

L’avis de @planetediversite : Ça faisait déjà longtemps que je voulais lire un roman d’Aliette de Bodard et je suis contente de m’être enfin lancée !
Ici, on est dans un contexte à mi-chemin entre l’urban fantasy et le post-apo puisqu’on se retrouve dans un Paris ravagé par les guerres où vivent des anges déchus. On est aussi beaucoup dans l’intrigue politique puisque ces anges sont répartis dans des Maisons et chacun veut le plus de pouvoir possible.
On suit trois personnages différents qui appartiennent à la Maison aux Flèches d’Argent :

  • Philippe : un ancien immortel qui rejoint la Maison au tout début du roman après avoir travaillé avec une sorte de gangs. J’ai beaucoup aimé sa relation compliquée avec Isabelle (à qui il a coupé un doigt, sympa) et son caractère en général. Il n’y a pas de « bons » personnages dans ce roman, seulement des personnages qui veulent survivre.
  • Selene est à la tête de la Maison, elle est très puissante et en couple avec Emmanuelle, une archiviste. Selene est un personnage que j’ai trouvé assez dur dans ses prises de position et ses décisions mais que j’ai adoré dans ses scènes avec Emmanuelle où on la voyait complètement différente.
  • Madeleine est l’alchimiste de la Maison. Elle a développé une addiction un peu spéciale. A part ça, j’ai trouvé le personnage un peu passif tout au long de l’histoire. J’ai hâte d’en savoir plus sur elle dans le tome 2.

Beaucoup d’autres personnages viennent se greffer au fil de l’histoire et j’ai notamment adoré Ngoc Bich, la princesse dragon.
Au milieu des conspirations, de la magie et des relations qui se forment, le rythme reste quand même assez lent et j’aurais aimé avoir plus de réponses à mes questions plus rapidement.

L’univers qu’a créé l’autrice est unique et son écriture est aussi magique que son histoire. Je ne peux que vous conseiller de rejoindre la Maison aux Flèches d’Argent en lisant ce roman !

8/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s