[#MERCREDISGRAPHIQUES] Du Yuri, de la sorcellerie et un monstre dans la forêt 🌲

Titre : Bloom Into You de Nio Nakatami

Résumé : Yû entre au lycée en espérant découvrir enfin l’amour. Mais rien ne se passe, même quand un garçon lui fait une déclaration… Elle rencontre alors Tôko, la fille parfaite du lycée, responsable au Bureau des Elèves et qui semble être comme elle car elle éconduit tous ses prétendants. Jusqu’au jour ou Tôko avoue à Yû « je sens que je pourrais tomber amoureuse de toi »

Radar à diversité : F/F

L’avis de @planetediversite : Un manga dont j’attendais impatiemment la sortie après avoir adoré les premiers tomes de Kase-San.
Pour être honnête, ce premier volume ne m’a pas vraiment convaincu. On a ici le personnage de Yû qui n’est jamais tombée amoureuse et se sent un peu la seule fille de l’école à ne pas vouloir de relation amoureuse. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Tôko qu’elle pense comme elle. Sauf que très vite (trop vite, beaucoup trop vite), Tôko tombe amoureuse de Yû. Vraiment, il n’y a aucun développement des sentiments de Tôko, ça tombe d’un coup. Et surtout, j’ai trouvé que Tôko mettait une vraie pression à Yû pour qu’elle aussi tombe amoureuse.
Yû est un personnage qu’on pourrait penser asexuelle/aromantique au premier abord alors je suis curieuse de savoir si ça va être développer dans la suite. Mais ce premier tome n’offre pas vraiment de backstory, ni d’histoire avec un fil conducteur. J’ai été vraiment déçu.

4/10

Titre : Mooncakes de Suzanne Walker

Résumé : Nova Huang en sait plus sur la magie que votre sorcière adolescente moyenne. Elle travaille à la librairie de ses grands-mères, où elle les aide à prêter des livres de sortilèges et à enquêter sur tout événement surnaturel dans leur ville de Nouvelle-Angleterre.
Un soir fatidique, elle suit les traces d’un loup blanc dans les bois et elle fait face à l’inattendu : son amour d’enfance, Tam Lang, se battant contre un démon de cheval dans les bois. En tant que loup-garou, Tam a erré d’un endroit à l’autre pendant des années, incapable d’avoir un chez-soi.
Poursuivi.e par des forces obscures désireuses de revendiquer la magie des loups et à court d’options, Tam se tourne vers Nova pour obtenir de l’aide. Leurs sentiments latents sont ravivés sur fond de sorcellerie, de rituels occultes et de liens familiaux, anciens et nouveaux, dans cette histoire enchanteresse de découverte de soi.

Radar à diversité : pp américano-chinoises, pp non-binaire, pp queer, pp malentendante avec prothèses, couple de femmes secondaire

L’avis de @planetediversite : Ce roman graphique c’est le rêve de toutes les personnes qui cherchent une ambiance witchy avec de la diversité !
On a un univers de magie hyper cool avec une librairie de livres de sorcellerie tenue par un couple de grands-mères et leur petite-fille, Nova. On a des démons, des loups-garous et plein d’autres créatures et une intrigue vraiment sympa. Les deux personnages font aussi face à leur passé et aux difficultés qu’iels ont rencontré dans leur vie.
On a une romance avec une fille et un personnage non-binaire qui se connaissaient déjà d’avant. Leur relation reprend presque là où iels l’avaient laissé des années plus tôt et j’ai beaucoup aimé la voir évoluer.
Même si le style graphique m’a laissé un peu de marbre au début, j’ai fini rapidement par m’y habituer et à l’apprécier.
Si vous cherchez une lecture d’Halloween cosy et pleine de magie, c’est celle-ci qu’il vous faut !

9/10

Titre : Beauty and the Beast Girl de Neji

Résumé : Un monstre solitaire, vivant isolé dans la forêt, souhaite pouvoir vivre parmi les humains en dépit de son apparence effrayante. Tout change quand elle commence à avoir un visiteur – une fille humaine aveugle qui est fascinée par sa mystérieuse amie de la forêt. Alors que le monstre et la jeune fille s’attachant l’un à l’autre dans leur monde isolé, leur amour prouve que la beauté est dans l’Å“il du spectateur.

Radar à diversité : F/F, pp aveugle

L’avis de @planetediversite : Un autre manga yuri mais en anglais cette fois-ci avec une sorte de réécriture de la Belle et la Bête (sans château et sans syndrome de Stockholm).
Si le style graphique est magnifique, j’ai été beaucoup moins emporté par l’histoire en elle-même. Comme dans beaucoup de manga, j’ai trouvé que l’histoire d’amour allait beaucoup trop vite et sans vrai développement. On a deux filles qui semblent toutes les deux très seules et qui se rencontrent d’une manière assez étrange puisque l’une d’elle est un monstre qui se cache dans une forêt. Un monstre qui reste hyper jolie malgré ses ailes et sa queue, bah oui il faudrait pas qu’elle soit moche non plus. Les deux personnages avaient peu de personnalité et surtout le personnage aveugle s’appelle… Lily Blind (sérieux ?). Au moins, elle n’est pas miraculeusement guérie par magie et aborde des difficultés de son handicap.
Malgré le manque de réelle histoire, j’ai apprécié certaines parties de leur vie à deux dans la forêt mais ça reste une lecture moyenne pour moi.

5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s