[DIVERSITHEQUE] Chronique de Huntress de Malinda Lo

Résumé : La nature est en total déséquilibre dans le monde humain. Le soleil n’a pas brillé depuis des années et les récoltes sont en train de mourir. Pire encore, des créatures étranges et hostiles ont commencé à apparaître. La survie de la population est en jeu.
Pour résoudre la crise, les pierres de l’oracle sont jetées et Kaede et Taisin, deux filles de 17 ans, sont choisies pour entreprendre un voyage dangereux et inouï vers Tanlili, la ville de la fée reine. Taisin est une sage pleine de magie, et Kaede est de la terre, sans la moindre tache du monde magique. Et pourtant, les destins des deux filles sont rapprochés au cours de la mission. Alors que les membres de leur parti succombent à des attaques surnaturelles et à des tours de passe-passe, les deux finissent par compter l’une sur l’autre et commencent même à tomber amoureuses. Mais le royaume n’a besoin que d’une chasseresse pour le sauver, et ce qu’il faut pourrait déchirer Kaede et Taisin à jamais.

Editeur : Little, Brown Books for Young Readers
Date de sortie : 5 avril 2011
Genre : YA, fantasy
Nombre de pages : 371

Radar à diversité : pp asiatiques, F/F + #ownvoices

L’avis de @planetediversite : Avec son premier roman Ash, Malinda Lo a été l’une des premières autrices de romans fantasy YA avec des filles lesbiennes en personnages principaux.
Ici, on suit donc le point de vue de deux personnages : Taisin, une jeune fille qui suit des études pour être une sage et Kaede, une camarade de Taisin qui n’a aucun don de magie. Ensemble et aidées de Con, le fils de roi et Shae, Pol et Tali, des gardes, elles vont devoir faire le voyage jusqu’au royaume de la reine des fées pour lui demander de l’aide alors que la nature devient hors de contrôle dans leur royaume à eux.
On s’attache très rapidement à Taisin et Kaede qui sont des personnages très humains avec leurs moments de doute et leurs moments de joie. J’ai beaucoup aimé la petite distance qu’il y a entre elles au début.
L’univers est unique et bien que le roman soit sorti en 2011, je n’avais jamais rencontré d’autres qui lui ressemblent. L’autrice s’est inspirée de la culture chinoise pour créer un monde assez mystérieux rempli de magie et de créatures où la nature à une grande importance.
J’ai beaucoup aimé les trois premiers quart du roman où on a le voyage. On y voit Taisin et Kaede tombée petit à petit amoureuse l’une de l’autre, tout en sachant que Taisin, qui veut devenir sage, devra restée célibataire. Il y a de l’action, on apprend aussi à connaître les personnages secondaires.
Et puis le dernier quart m’a un peu prise de court. On change d’ambiance puisqu’on arrive au royaume des Fées, tout devient plus lyrique et les personnages changent presque de personnalité. Je dois avouer que c’est la partie du roman où j’ai le moins accroché. J’ai même été assez déçue de la fin mais je vous la laisserais découvrir si ça vous intéresse (/!\ SPOILER mais devinez qui a eu le droit au « happy ever after » ? Les Hétéros FIN SPOILER /!\).
Huntress reste tout de même une belle histoire sur le sacrifice, sur l’amour et l’héroïsme que vous conseille de lire sans plus tarder si vous aimez les univers de fantasy bien construits !

7/10

Niveau d’anglais : ‎★‎★‎★☆☆

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s