[DIVERSITHEQUE] Chronique de Si loin de l’arbre de Robin Benway

Résumé : Grace, 16 ans, a passé une année difficile au lycée. Elle est tombée enceinte, a donné naissance à sa fille le jour du bal de promo et l’a faite adopter. Elle-même adoptée, elle décide de retrouver sa mère biologique. Mais ce qu’elle va trouver, ce sont un frère et une sœur, avec chacun ses secrets et son histoire.
Ces trois adolescents dont les vies se retrouvent entremêlées tissent un portrait remarquable de la famille sous toutes ses formes, qui va bien au-delà des liens du sang.

Editeur : Nathan
Date de sortie : 4 juillet 2019
Genre : YA, contemporain
Nombre de pages : 370

Radar à diversité : pp lesbienne, pp latinx

L’avis de @planetediversite : Si loin de l’arbre explore les thèmes de la famille et cherche à comprendre de quoi est constituer une véritable famille. Le roman tourne autour de trois personnages principaux :
Grace, une adolescent qui vient de donner naissance à une petite fille qu’elle a fait adopter. Elle a elle-même été adopté lorsqu’elle était petite. Depuis qu’elle est tombée enceinte son petit-ami fait comme si elle n’existait plus.
Maya vit dans une famille où les tensions entre les parents sont permanentes. Elle a aussi une petite-amie.
Joaquin, lui, a navigué de famille d’accueil en famille d’accueil. Il apprend à faire confiance à sa nouvelle famille qui veut l’adopter. Contrairement à ses soeurs, il est métis et il parle souvent de ce que ça a changé pour lui en tant qu’enfant à adopter.
Quand Grace fait adopter sa fille, le traumatisme de cet abandon lui donne envie de retrouver sa famille biologique. Elle apprend donc que Maya et Joaquin sont ses frère et soeur.
Les trois personnages sont très attachants, ils sont toutes dans des situations bien différentes mais se comprennent mieux que personne. Ils évoluent tous au fil du roman et j’ai beaucoup aimé la petite famille qu’ils forment. Si vous avez des frères et soeurs, vous comprendrez le « tu m’énerves et j’ai envie de te tuer mais en même temps je vais te soutenir quoi qu’il arrive » que les personnages ressentent les uns envers les autres.
J’ai beaucoup aimé la façon dont l’histoire avec la mère biologique a été traité. Ce roman ne dit pas que des enfants adoptés sont forcément mieux avec leur famille biologie. On y parle du trauma de l’abandon, des questions que se posent les enfants adoptés et que les familles existent dans toutes les tailles, dans toutes les formes.
Un très beau roman sur la famille, ses travers et ses joies avec des personnages qui ne vous laisseront pas de marbre. Je vous le conseille à 100% !

8/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s