[RECOMMANDATIONS] Des livres comme… The Seven Husbands of Evelyn Hugo

Ça doit bien faire une bonne minute que je vous ai pas hurlé aux oreilles que The Seven Husbands of Evelyn Hugo de Taylor Jenkins Reid était mon livre préféré et vous savez quoi ? Il sort en France aujourd’hui sous le nom Les Sept Maris d’Evelyn Hugo ! Vous n’avez donc plus d’excuse pour vous jeter dessus et le dévorer (sauf le fait que la maison d’édition à whitewashé la couverture, désolée, j’avais écris ce texte avant la confirmation de la couverture finale). Si comme vous avez adoré ce livre et que vous cherchez des romans similaires (ou que vous cherchez seulement des bons romans historiques) , en voici quelques-uns :

Titre : Les cygnes de la 5ème avenue

Résumé : Avec sa silhouette svelte et ses beaux yeux noirs, Babe Paley est la plus recherchée des « cygnes de la Cinquième Avenue », ces femmes de la haute société new-yorkaise des années 1950. Son atout, indéfinissable, est son style. Celle qui incarne l’élégance et ne fréquente que l’élite, des Stuyvesant aux Vanderbilt, fait souvent la une de Vogue, ajoutant une touche glamour à un tableau déjà parfait.
Mais ce que personne ne voit, c’est le sentiment de solitude qu’elle laisse dans son sillage, en dépit de sa fortune, de ses nombreuses résidences, de ses enfants, de son mari riche et puissant. Jusqu’au jour où Truman Capote surgit dans sa vie.
Leur amitié est instantanée et fulgurante. Babe trouve chez l’écrivain prodige, aussi génial qu’extravagant, la passion qui manquait à sa vie. Grâce à elle, Truman accède à cette haute société qui le fascine tant. Mais aussi à ses secrets, ses rumeurs et ses scandales, y puisant son inspiration, au risque de trahir son amitié avec Babe…

Radar à diversité : pp gay

Pourquoi le lire ? Conseillée par Taylor Jenkins Reid elle-même, ce livre se passe comme Evelyn Hugo dans les années 50 (et la haute société).

Titre : L’air que tu respires

Résumé : Au Brésil, dans les années 1930, la vie d’une orpheline dans une plantation de canne à sucre bascule lorsque surgit la fille du nouveau propriétaire, trop gâtée mais singulièrement charmante. Les deux adolescentes, que tout sépare, se lient à travers leurs transgressions, leur désir de s’affranchir du monde où elles sont nées et une grande passion : la musique !
Ensemble, Dores et Graça s’enfuient pour aller chanter à Rio, conquérir la radio et même Hollywood. L’une a une voix magnifique, l’autre a le talent d’écrire des chansons. Leur amitié est un mélange brûlant de complicité, d’admiration et de rivalité, car une seule d’entre elles deviendra une star. De fado en samba, leur destin s’inscrit dans une époque palpitante – la naissance d’une légende musicale dans les bas-fonds de Rio et les heures glorieuses des studios de cinéma américains.

Radar à diversité : pp bisexuelle

Pourquoi le lire ? Un récit de vie qui raconte l’amitié de deux brésiliennes liées par la musique. Comme pour Evelyn Hugo, Hollywood et ses travers sont très présents dans le roman.

Titre : L’année prochaine à la Havane

Résumé : La Havane, Cuba, 1958 Elisa Perez et ses trois soeurs sont les joyaux de la dynastie sucrière familiale. Tandis que les hommes Perez président à la destinée du pays, elles évoluent dans un monde fait de luxe et d’oisiveté. Pourtant, les combats font déjà rage dans l’est du pays et bientôt la guerre civile frappera au c’ur même de La Havane. Tandis qu’un monde s’éteint, un autre est en train de naître. Et la rencontre d’Elisa avec Paulo, un jeune révolutionnaire idéaliste, la précipitera au coeur du conflit. Entre loyauté familiale, passion et idéologie, son destin va basculer, ainsi que celui de tout un peuple. Soixante ans plus tard, la petite-fille d’Elisa, Marisol, découvre La Havane, cette ville qui a abrité les plus grandes joies et les plus grands drames de la vie de sa grand-mère…

Radar à diversité : pp latinx

Pourquoi le lire ? Comme Evelyn Hugo les protagonistes de cette histoire sont cubaines et ici la romance a une place importante.

Titre : Mes vrais enfants

Résumé : Née en 1926, Patricia Cowan finit ses jours dans une maison de retraite. Très âgée, très confuse, elle se souvient de ses deux vies. Dans l’une de ces existences, elle a épousé Mark, avec qui elle avait partagé une liaison épistolaire et platonique, un homme qui n’a pas tardé à montrer son véritable visage. Dans son autre vie, elle a enchaîné les succès professionnels, a rencontré Béatrice et a vécu heureuse avec cette dernière pendant plusieurs décennies. Dans chacune de ces vies, elle a eu des enfants. Elle les aime tous… Mais lesquels sont ses vrais enfants : ceux de l’âge nucléaire ou ceux de l’âge du progrès? Car Patricia ne se souvient pas seulement de ses vies distinctes, elle se souvient de deux mondes où l’Histoire a bifurqué en même temps que son histoire personnelle.

Radar à diversité : pp bisexuelle

Pourquoi le lire ? Comme dans Evelyn Hugo, ici on suit la vie d’une jeune femme du début de sa vie d’adulte jusqu’à ses vieux jours. Patricia comme Evelyn ont parfois vécu des choses assez similaires dans leur vie.

Titre : Eleanor and Hick: The Love Affair That Shaped a First Lady

Résumé : En 1932, alors que son mari assumait la présidence, Eleanor Roosevelt s’est lancée dans la vie claustrophobique de Première Dame. À ce moment-là, elle avait laissé derrière elle sa profonde déception face à son mariage et avait développé une vie indépendante, menacée maintenant par le rôle public qu’elle serait forcée de jouer. Une bouée de sauvetage lui est venue sous la forme d’une journaliste de campagne courageuse pour Associated Press : Lorena Hickok. Au cours des trente années qui ont suivi, jusqu’à la mort d’Eleanor, les deux femmes ont noué une relation extraordinaire: elles étaient, à différents moments, amantes, confidentes, conseillères professionnelles et amies attentionnées.

Radar à diversité : pp bisexuelle, F/F

Pourquoi le lire ? C’est peut-être là que le livre le plus éloigné d’Evelyn Hugo car c’est une non-fiction sur deux femmes ayant réellement existé mais vous aussi après avoir lu The Seven Husbands of Evelyn Hugo, vous vous demanderez si elle n’a pas vraiment existé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s