[DIVERSITHEQUE] Chronique de Robbergirl de S.T. Gibson

Résumé : Dans une Suède déchirée par la guerre et hantée par des histoires folkloriques si sombres qu’on ne peut les raconter qu’en chuchotant, Helvig a été élevée par son père brigand pour voler les trésors qui attirent son regard. Lorsque ses hommes tendent une embuscade à une fille avec des cheveux pâles comme la mort et un corbeau perché sur son épaule, Helvig rapporte chez elle un prix vraiment unique: une véritable sorcière.
Attirée irrésistiblement dans la toile de l’autre femme, Helvig découvre bientôt la raison pour laquelle Gerda s’aventure seule sur les routes glacées de la frontière : trouver la reine qui vit au sommet du monde et la tuer. Tous les autres auraient l’intelligence de ne pas croire une histoire d’enfants, mais Helvig est en proie à ses propres enchantements et elle a du mal à protéger les péchés de son passé tout en se rapprochant de Gerda.
Alors que Noël cède la place aux jours maigres où les fantômes sont les plus vengeurs, les deux femmes se retrouvent en voyage à travers les forêts et Samiland pour une confrontation finale qui sera leur rédemption ou les détruira entièrement.

Editeur : Eminence Press
Date de sortie : 14 février 2019
Genre : YA, fantasy
Nombre de pages : 201

Radar à diversité : pp lesbienne, pp bie, romance F/F + #ownvoices

L’avis de @planetediversite : Je ne sais pas si lire ce roman en plein été a été ma meilleure idée en tout cas, je suis contente de ne pas avoir attendu plus longtemps pour découvrir cette pépite !

Robbergirl est une réécriture du conte de la Reine des Neiges de Hans Christian Andersen. Ici, on se trouve en plein hiver en Suède dans une atmosphère glacé où l’on risque de croiser des rennes à chaque pages. On suit Helvig, la fille d’un voleur qui suit les traces de son père et dispose de sa propre équipe de voleurs, des bras cassés qu’Helvig ne sait plus comment gérer. Ses hommes tendent une embuscade à une femme qui ne semble avoir peur de rien et qui se dit sorcière. Helvig ramène alors la femme dans le campement de son père en espérant qu’il la félicite de sa capture. Helvig est un personnage que j’ai beaucoup aimé. C’est en quelque sorte la princesse des voleurs et elle joue un peu de sa position privilégiée auprès de son père notamment. J’ai beaucoup aimé voir leur relation. Helvig et ses trois amis ont une dynamique de groupe hyper sympa et on s’attache facilement à tous les personnages.
Les relations toxiques sont aussi abordées grâce à Helvig notamment qui parle de son ancienne petite-amie et de ce qu’elle lui a fait subir. On sent qu’Helvig est un peu traumatisée par ça, c’était sympa de voir ce thème abordé dans un roman de fantasy pour une fois.
L’autre point de vue du roman est celui de la sorcière qui n’est autre que Gerda, une jeune femme qui a un seul but : tuer la Reine des Neiges. Tout le mystère qui entoure Gerda était hyper intéressant et j’ai adoré découvrir ce qu’elle cachait et ce qui l’avait poussé à entreprendre un voyage aussi périlleux.
La romance entre les deux filles est de celle qui vous fait battre le coeur. Tout ne commence pas hyper bien entre elles puisque Gerda à un peu l’impression qu’Helvig l’a enlevé et la retient prisonnière, on a alors un peu d’angst entre les deux filles. Au fur et à mesure du roman, elles apprennent à se connaître et on découvre à quel point elles peuvent être complémentaires l’une de l’autre.
L’autre chose qui m’a tenu en haleine a été le folklore autour de la Reine des Neiges et des mythes suédois. J’ai trouvé ça fascinant et j’avais toujours hâte d’en apprendre plus. La confrontation finale était aussi hyper intense et vraiment pas décevante. J’aurais juste aimé avoir un plus de backstory sur la Reine des Neiges mais c’est vraiment pour avoir quelque chose à redire.
Robbergirl n’est pas un roman d’action mais un roman où les relations sont au coeur du roman. L’autrice a pris le temps de bien construire ses personnages et de les rendre attachant ce qui fait qu’on se fiche pas mal du manque d’action. Si vous aimez lire un roman avec une ambiance froide, une folklore unique et une romance qui vous réchauffera le coeur alors n’hésitez plus et lisez Robbergirl !

9,5/10
Niveau d’anglais : ★★☆☆☆

4 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s