[DIVERSITHEQUE] Chronique de Witchmark de C.L Polk

Résumé : Dans un monde original qui rappelle l’Angleterre édouardienne, à l’ombre d’une guerre mondiale, les cabales de familles nobles utilisent leurs dons magiques uniques pour contrôler le destin des nations, tandis qu’un jeune homme ne cherche qu’à vivre sa propre vie.
La magie a marqué Miles Singer avec de la souffrance le jour de sa naissance, condamné soit à être asservi aux intérêts de sa famille, soit à être confié à un asile de sorcière. Il est parti à la guerre pour échapper à son destin et est rentré chez lui différent, mais il ne pouvait pas laisser son passé derrière lui. La guerre entre Aeland et Laneer laisse des hommes différents, étrangers à leurs amis et à leur famille, mais même après avoir simulé sa propre mort et s’être réinventé en tant que médecin dans un hôpital pour anciens combattants, Miles ne peut pas cacher ce qu’il est vraiment.
Lorsqu’un patient mortellement empoisonné expose le cadeau de guérison de Miles et sa marque de sorcière, il doit mettre son anonymat et sa liberté en péril pour enquêter sur le meurtre de son patient. Pour trouver la vérité, il devra s’appuyer sur la famille qu’il méprise et sur la gentillesse du plus bel homme qu’il ait jamais vu.

Editeur : Tor
Date de sortie : 19 juin 2018
Genre : Historique, fantasy
Nombre de pages : 318

Radar à diversité : pp gay, romance M/M, PTSD

L’avis de @planetediversite : Je me suis vraiment lancée dans Witchmark sans rien en savoir et sans rien en attendre et finalement ça a été plutôt une bonne surprise.
Miles Singer est un vétéran de la guerre reconverti en psychiatre dans un hôpital où il soigne aussi des vétérans comme lui. Mais il est aussi un puissant mage secondaire avec un don de guérison. Dans cet univers, les mages secondaires doivent être liés à vie avec un mage principal et c’est ce qu’à fuit Miles qui ne voulait pas rester en laisse comme un animal. Tout est compromis quand un de ses patients est empoisonné et qu’il cherche à découvrir la vérité.
Il faut savoir que les premiers chapitres sont un peu confus et ils rendent plus compliqué la compréhension de l’univers mais une fois le début passé, tout se met en place avec intelligence.
Miles est un personnage intéressant à suivre, c’était la première fois que je lisais un roman avec un médecin en personnage principal, un psychiatre qui plus est et surtout un psychiatre attentif et calme avec ses patients. C’est aussi un vétéran avec ses propres traumatismes. Il se cache de sa famille depuis tellement longtemps qu’il a du mal à s’ouvrir aux autres de peur qu’on le retrouve. On le voit batailler avec toutes ses émotions au fil de l’histoire. Il est aussi un peu naïf pour quelqu’un de presque trente ans, on a parfois envie de le secouer un peu.
Je pense qu’il faut que j’arrive à me mettre en tête que les enquêtes ne sont vraiment pas mon truc parce que c’est vraiment la partie de l’histoire qui m’a le moins intéressé. Je me fichais de ce qui était arrivé à cet homme pour être honnête. Ça peut, par contre, plaire à certain-e-s d’entre vous si c’est quelque chose que vous aimez dans les romans. Au contraire, le côté politique avec ses familles de sorciers qui se lient pour devenir plus puissant et leur ascendant sur la guerre a beaucoup plus capté mon attention.
Une autre chose que j’ai aimé a été la romance. Miles rencontre Tristan, un être qui pourrait être décrit comme le mélange d’un fae et d’un ange, et ils enquêtent ensemble. Malgré tout, j’aurais aimé en savoir plus sur Tristan, que l’autrice le développe un peu plus.
J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Grace, la soeur de Miles, qui aurait presque pu voler la vedette à Miles honnêtement. Elle a grandi avec beaucoup de privilèges et ne comprend pas toujours les choix de son frère mais elle apprend au fur et à mesure et elle grandi. J’ai été très contente d’apprendre que le deuxième tome serait du point de vue de Grace, je pense qu’il se focalisera plus sur ce qui m’intéresse vraiment : la magie (qu’on a finalement peu vu ici) et la politique.
Je dirais que l’univers est intéressant, le système de magie unique et les personnages sont agréables à suivre ce qui fait de Witchmark, un bon roman. Néanmoins, le rythme de l’histoire a rendu l’enquête de moins en moins intéressante mais si vous aimez les docteurs en bicyclettes, les asiles de sorcières et les romances mignonnes alors ce roman peut être fait pour vous !

6,5/10
Niveau d’anglais : ★★★☆☆

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s