[DIVERSITHEQUE] Chronique d’Amazones : Le sanctuaire de Thémiscyre de Leïla Hedyth

Résumé : Dans un monde décadent dominé par les hommes privilégiés, Kylla, une rebelle ayant dérobé d’antiques tablettes, se fait arrêter par la milice. Libérée par deux inconnues rusées et audacieuses, la jeune femme laisse son clan derrière elle et embarque pour l’île de Thémiscyre : dernier vestige de la civilisation des Amazones.
S’ouvrent alors les portes d’une quête qui pourrait bien changer son destin à jamais.

Editeur : auto-édition
Date de sortie : 3 janvier 2019
Genre : Fantasy, historique
Nombre de pages : 398

Radar à diversité : homosexualité féminine, POC…

L’avis de @planetediversite : Pour commencer cette chronique, je tiens à remercier l’autrice qui m’a gentillement envoyé son roman. Je crois que je n’ai pas besoin de rappeler que personnages lesbiens + mythologie grecque c’est toujours un combo gagnant pour moi.
Tout commence dans un monde où on comprend rapidement que les hommes ont prit le dessus sur les femmes. Celles-ci sont traitées comme des moins que rien, violentées et tout ce qui va avec. De quoi bien nous énerver dès le début.
On suit Kylla, une rebelle qui va se faire arrêter par la milice puis qui va être libérer par deux jeunes femmes. Ensemble, elle voit rejoindre Thémyscire, terre des Amazones.
Thémyscire est une île où vivent principalement des femmes même si on y retrouve des hommes aussi. La femme est vraiment au coeur de cette cité car il y a une reine, les femmes se battent, étudient. On est bien loin de là d’où vient Kylla.
J’ai beaucoup apprécié le personnage de Kylla, c’est avec elle qu’on découvre un peu cet univers mythologique. C’est une femme forte, curieuse qui fait rapidement sa place auprès des Amazones.
On retrouve aussi beaucoup de personnages secondaires, j’ai notamment aimé le couple que formait Cynthia et Inès. Et pour les férues de mythologie, vous allez aimé retrouver tous ces noms mythiques aussi bien de dieux mais aussi de héros. D’ailleurs, les héros comme Achille, Thésée et Héraclès ne sont pas montrés sous leur meilleur jour. J’ai parfois été un peu perdue au milieu de cette pléïade de personnages et il aurait peut-être été pratique de rajouter un index des personnages à la fin du roman surtout pour les lecteurices qui ne connaissait pas grand chose à la mythologie grecque et veulent quand même lire le livre (ce qu’iels devraient faire !).
On a aussi beaucoup de flashbacks qui nous racontent le passé des Amazones, la guerre de Troie et comment elles en sont arrivées là. Parfois, j’ai trouvé que les retours en arrière prenait le pas sur l’action du présent mais on se laisse vite emportée par le passé.
Avec son écriture fluide, l’autrice nous embarque dans la Grèce antique avec facilité et on suit ses personnages avec facilité. La fin du roman laisse présager une suite plus mouvementée que j’ai déjà hâte de lire.

Pour soutenir l’autrice et acheter son roman : AmazonInstagram.

8,5/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s