[DIVERSITHEQUE] Chronique de Les Océans Stellaires de Loïc Henry

Résumé : Encouragée par ses premiers succès, Luu Ly cherche une nouvelle planète à explorer. Son objectif ? Trouver des Seuils, ces passages interplanétaires cachés au fond des mers, et les vendre à prix d’or à la Fédération ou à ses adversaires, la Ligue et l’Empire. Pourtant, elle est loin d’imaginer les conséquences de sa prochaine exploration !
Psycho-éthologue de la Fédération, Stella est en état d’alerte : une jeune explo vient de faire une découverte majeure. Les bases de l’exploration spatiale pourraient en être bouleversées.
Dans la partie qui s’engage, et dont l’enjeu n’est rien moins que l’avenir de l’humanité, un dirigeant de la Fédération dévoré d’ambition, un généticien avide de vengeance, un couple d’explorateurs mystérieux et deux petits prodiges aux ressources surprenantes vont jouer leur propre partition.
Et si certains d’entre eux partageaient sans le savoir un secret ancien ?

Editeur : Folio SF
Date de sortie : 1 novembre 2018
Genre : SF
Nombre de pages : 432

Radar à diversité : bisexualité

L’avis de @littleandthemoon : Si l’idée de voyager à travers des Seuils (sorte de passages entre les univers au fond des océans) était originale et m’a donné envie de lire ce roman, c’est bien la seule chose qui m’est un peu intéressé.
L’univers du livre est solide tant dans sa construction politique que sociale. Mais le vrai point noir du roman reste ses personnages. Ils n’ont aucune profondeur, ne semblent ressentir aucune émotion et on ne s’investit jamais vraiment avec eux.
On a d’abord Luu Ly, une jeune fille solitaire qui cherche ces fameux Seuils, malgré son jeune âge, elle en a déjà trouvé deux. La Fédération, la Ligue et l’Empire sont trois entités galactiques qui cherchent à coloniser les planètes connues grâce aux Seuils. Yeleen et Sjurd, un couple, embarquent avec elle à la recherche des ces Seuils. Yeleen et Luu Ly vont développer une relation (pas vraiment sentimentale puisque comme je le disais plus haut les personnages ne ressentent jamais rien) surtout basée sur le sexe. Ses scènes n’apportent pas grand chose et voir un auteur écrire autant de scènes de sexe entre deux femmes sans qu’elle n’ait jamais un quelconque intérêt m’a un peu gêné.
De l’autre côté, il y a Stella, une psycho-éthologue qui va prendre sous son aile Lontxo un empathe. Et oui même malgré la présence d’un empathe dans le roman, on ne ressent toujours aucune émotion vis-à-vis des personnages.
Qui dit manque d’intérêt pour les personnages, dit manque d’intérêt pour l’intrigue.
Malgré un univers intriguant et avec une intrigue qui se disperse beaucoup, je n’ai pas vraiment été convaincu par ce roman. N’étant pas une grande fan de SF, je suis peut-être passée à côté de quelque chose. Je vous le recommande si vous voulez essayer de la SF un peu originale.

4/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s