[DIVERSITHEQUE] Chronique de The Priory of the Orange Tree de Samantha Shannon

Résumé : La maison Berethnet dirige Inys depuis des milliers d’années ans. Toujours pas mariée, la reine Sabran IX doit concevoir une fille pour protéger son royaume de la destruction, mais les assassins se rapprochent de sa porte.
Ead Duryan est une outsider à la cour. Bien qu’elle ait atteint le statut de dame de compagnie, elle reste fidèle à une société cachée de mages. Ead surveille Sabran et la protège secrètement avec une magie interdite.
De l’autre côté de la mer noire, Tané a été formé toute sa vie pour devenir une chevaucheuse de dragon, mais elle est obligée de faire un choix qui pourrait lui faire tout perdre.
Pendant ce temps, l’Est et l’Ouest divisés refusent de se réunir et des forces chaotiques se réveillent de leur profond sommeil.

Editeur : Bloomsbury Publishing
Date de sortie : 26 février 2019
Genre : Fantasy adulte
Nombre de pages : 800

Radar à diversité : romance F/F, personnages racisés, homosexualité…

L’avis de @littleandthemoon : J’ai attendu ce livre tellement longtemps que j’ai été obligé de sauter dessus dès le jour de sa parution. Un peu effrayée par les huit cent pages qui m’attendait, j’ai été emporté dans l’univers de ce roman avec beaucoup de facilité.
The Priory of the Orange Tree est un roman avec quatre point de vue différent et donc quatre personnages principaux, bien que d’autres soient tout aussi important pour l’histoire.
Ead : C’est le personnage qu’on suit le plus. Elle est a la cour de la reine Sabran depuis plusieurs années afin de la protéger.
Tané : Elle vit à l’Est et a été entraîné toute sa vie pour avoir l’honneur de monter un dragon.
Loth : Il est le meilleur ami de la reine et est en mission diplomatique.
Niclays : Un alchimiste assez âgé qui a perdu l’amour de sa vie et qui a été exilé par la reine Sabran.
Ces quatre personnages se trouvent tous dans un monde divisé. A l’Est, les dragons sont des dieux vivants, ils parlent et leur élément est l’eau. Ils sont traités avec beaucoup de respect. Quant à l’Ouest, on n’y trouve seulement une aversion profonde pour les dragons depuis que The Nameless One a, un jour, tout ravagé sur son passage. Pourtant les deux royaumes vont devoir s’allier.
C’est le personnage de la reine Sabran que j’ai le plus apprécier. J’ai un amour infini pour ses femmes qui sont fortes non pas parce qu’elles savent manier l’épée mais parce qu’elles savent manier les mots. Sabran va vivre son lot de tragédie, de sacrifice, tout en étant à la tête d’un royaume qui compte sur elle. Elle reconnait ses erreurs et fait tout pour les réparer. Sa relation avec Ead est l’une des plus belles que j’ai lu depuis longtemps.
Il est compliqué pour moi de vous donner mon avis en n’en révélant le moins possible. On trouve dans le roman beaucoup d’intrigues de cour, une matriarchie, des dragons, de la magie, des pirates et encore bien d’autre choses. On a aussi de nombreux personnages féminins très intéressants. Aucune femme n’est là pour servir le but d’un homme, elles sont chacune leur propre personne. Il y a aussi de très belles amitiés féminines.
Le roman nous embarque tantôt dans l’Est, tantôt dans l’Ouest et parfois même dans le Sud où se trouve le prieuré. Chaque partie du monde a une ambiance bien spéciale, des coutumes et des cultures différentes et on ne s’ennuie jamais en les visitant.
Bien que The Priory of the Orange Tree soit un one-shot, j’espère que l’autrice nous fera le plaisir de replonger dans son univers pour nous raconter d’autres histoires. C’est évidemment un livre que je vous recommande à 100% si vous aimez la fantasy et que les pavés ne vous font pas peur. Vous ne le regretterez pas !

10/10

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s