[DIVERSITHEQUE] Chronique de Tu ne m’as laissé que notre histoire d’Adam Silvera

Résumé : La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffin apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffin n’a jamais douté qu’il reviendrait un jour vers lui. À présent, l’avenir qu’il s’imaginait a changé du tout au tout…

Editeur : Collection R
Date de sortie : 25 octobre 2018
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 432

TW : deuil, mort

Radar à diversité : homosexualité M/M, TOC + #ownvoices

L’avis de @littleandthemoon : Après avoir adoré Et ils meurent tous les deux à la fin et connaissant la réputation d’Adam Silvera, j’ai eu très envie de découvrir un autre de ses romans.
Ici, on suit une histoire de deuil puisque le personnage principal Griffin apprend la mort de son ex petit-ami, Théo. On suit aussi Wade, son amie, ainsi que Jackson le garçon pour lequel Théo l’avait quitté.
L’histoire se déroule sur deux temporalités : le présent et le passé pour mieux comprendre la relation qu’entretenait Griffin et Théo. Au fil de l’histoire, plus les temporalités commençaient à se rejoindre plus l’histoire devenait triste et on sent vraiment l’arrivée du climax.
L’histoire du point de vue de Griffin est très intéressante à suivre. Il se passe beaucoup de choses dans sa vie : le deuil, ses TOCs qu’il essaye de gérer, sa relation avec sa famille et ses amis et celle avec Jackson. C’est un narrateur peu fiable ce qui permet de voir les défauts des personnages. On grandit avec Griffin et on apprend avec lui.
Le deuil (qui est un sujet sensible pour moi ce qui fait que je lis peu de livres sur le sujet) est particulièrement bien traité, bien que la peine se concentre beaucoup sur Griffin.
Malgré tous, il y avait quelques défauts qui m’ont fait tiqué plusieurs fois. Je n’ai pas vraiment apprécié la relation entre Griffin et Jackson qui me semblent se faire pour de mauvaises raisons, les deux voulant s’accrocher à ce qu’il reste de Théo. Je ne sais pas si une histoire d’amour dans un roman sur le deuil était la chose à faire et malgré quelques moments mignons, leur couple ne m’a pas beaucoup plu. Contrairement à l’histoire entre Griffin et Théo ou même Théo et Jackson qui semblaient un peu plus réaliste.
J’ai vu aussi plusieurs personnes concerné-e-s se plaindre du traitement des TOCs qui ne reflète pas l’exactitude de ce trouble.

Pour finir, je dirais que ce livre reste du Adam Silvera tout craché : une écriture forte où vous avez parfois besoin de vous arrêter pour relire la même phrase en boucle et des personnages plus complexes qu’on ne le pense. Si vous voulez pleurer à chaudes larmes et lire un roman qui ne vous laisserait pas indifférent, je vous le recommande.

7/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s