[DIVERSITHEQUE] Chronique de Akata Witch de Nnedi Okorafor

Résumé : Née à New York, mais vivant à Aba, au Nigéria, Sunny, 12 ans, est naturellement un peu perdu. Elle est albinos et donc incroyablement sensible au soleil. Tout ce que Sunny veut faire, c’est être capable de jouer au football et de passer une autre journée d’école sans être victime d’intimidation. Mais une fois qu’elle se lie d’amitié avec Orlu et Chichi, Sunny est plongée dans le monde des Leopard People, où votre pire défaut devient votre plus grand atout. Ensemble, Sunny, Orlu, Chichi et Sasha forment le plus jeune Oha Coven. Leur mission est de retrouver Black Hat Otokoto, l’homme responsable de plusieurs enlèvements et de la mutilation d’enfants. Est-ce que Sunny sera capable de vaincre le tueur avec des pouvoirs plus forts que les siens, ou est-ce que l’avenir qu’elle a vu dans les flammes deviendra réalité ?

Informations :

Editeur : Viking Children’s
Date de sortie : 14 avril 2011
Genre : Fantasy, YA
Nombre de pages : 349

Radar à diversité : POC, fantasy nigérienne + #ownvoices

L’avis de @littleandthemoon :

Ce que j’ai aimé :

→ Sunny : L’histoire commence lorsque Sunny se lie d’amitié avec Chichi et Orlu, Sasha rejoindra leur petite bande plus tard et c’est alors qu’elle découvre ses pouvoirs, sa forte connexion avec le monde des esprits et surtout la société qui régit tout ça.
Sunny pense souvent qu’elle n’arrivera pas à faire ci ou ça mais elle se sous-estime beaucoup car elle a beaucoup de facilités, surtout lorsqu’on sait qu’elle n’ a pas baigné dans le monde des Leopard People toute sa vie. C’est une petite fille qu’on suit avec facilité et qui pose toujours les bonnes questions. Elle est intelligente et débrouillarde !

→ L’univers : Avec ses nouveaux pouvoirs, Sunny découvre un monde caché régit par ses propres lois et ses propres règles avec un univers où notre plus grande faiblesse devient notre plus grande force. On y apprend aussi que toutes les personnes ne sont pas bien intentionnées et que même la chose la plus simple (comme traverser un pont) peut devenir une épreuve très dangereuse.

→ Le système de magie : On sent que la magie des Leopard People est imprégnée de la mythologie et des traditions nigériennes. On parle notamment beaucoup d’esprits. On peut aussi gagner de l’argent à chaque nouvelle chose apprise car le savoir est la plus grande des richesses.

→ Les personnages secondaires : Chacun a une histoire et un passé à raconter. Chichi est une fille très intelligente qui ne va pas à l’école et vit dans une hutte pleine de livres avec sa mère. Orlu fréquente la même école que Sunny et a un don particulier pour défaire les jujus. Sasha vient de Chicago, il a été envoyé au Nigéria pour le punir de s’être servi de ses pouvoirs sur des camarades de classe. Chacun aura son rôle à jouer et j’ai aimé la façon dont ils se soutiennent les uns les autres dans les difficultés. C’est aussi eux qui introduisent Sunny au monde des Leopard People.

Ce que j’ai moins aimé :

→ La fin : Le climax se déroule en un seul chapitre et la fin nous bombarde d’informations plutôt importantes sans prendre son temps. J’ai donc trouvé la fin trop rapide et elle m’a un peu sorti de ma lecture.

Akata Witch réinvente complètement le monde de la magie avec des nouvelles règles et des nouveaux enjeux tout en nous présentant la mythologie nigérienne et son monde.

7/10

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s