[DIVERSITHEQUE] Chronique de Le Prince et la Couturière de Jen Wang

Résumé : Le prince Sébastien cherche une fiancée, ou plutôt ses parents en cherchent une pour lui. Sebastian, lui, est trop occupé à cacher sa vie secrète à tout le monde. En effet, quand vient la nuit, il revêt d’audacieuses robes et court les nuits parisiennes sous l’identité de la fabuleuse Lady Cristallia. L’arme secrète de Sebastian (et sa meilleure ami) est Frances, une jeune et brillante couturière, une des deux seules personnes qui connaissent la vérité : parfois ce garçon porte des robes. Mais Frances, qui a toujours eu le rêve de devenir une grande couturière ne peut se satisfaire de cette situation. Combien de temps pourra-t-elle différer ses rêves pour protéger le secret son ami ?

Informations :

Editeur : Akiléos
Date de sortie : 2 mai 2018
Genre : Roman graphique, historique, LGBT
Nombre de pages : 286

TW : outing

Radar à diversité : queer + autrice poc

L’avis de @littleandthemoon : Sur mon ancien blog spécial comics et romans graphiques, j’avais expliqué de nombreuses pourquoi je n’avais pas aimé le premier roman graphique de Jen Wang appelé In Real Life, j’étais donc hésitante à l’idée de me lancer dans celui-ci. Mais après vu, tous les bons avis récoltés, je me suis lancée !

Ce que j’ai aimé :

→ Sébastien : Le prince Sébastien est aussi Lady Cristallia la nuit. C’est un personnage que j’ai trouvé très attachant. On ne sait jamais vraiment comme il s’identifie (non-binaire, trans, genderfluid…) mais son histoire et ses envies restent clairs.

→ Frances : Le second personnage principal de l’histoire est une couturière qui a de grands rêves. Là encore, on s’attache beaucoup à Frances et on a envie de la soutenir dans tout ce qu’elle entreprend. Si je n’accroche pas aux personnages, en général je dis adieu à l’histoire mais là je les ai trouvé tous les deux adorable.

→ Les illustrations : C’est la seule chose qui m’avait plu dans In Real Life, Jen Wang sait donner vie à ses personnages, à leurs émotions et à Paris. Les robes de Lady Cristallia sont magnifiques et pleines de détails. C’est vibrant et plein de couleurs !

→ L’histoire et sa fin : Tout va à la vitesse idéale pour nous permettre de nous engager dans le récit de Sébastien et Frances et sa fin ouverte est un choix qu’on comprend vite.

Le Prince et la Couturière brise les normes de genre avec un personnage haut en couleur et un style inimitable. C’est une belle histoire d’acceptation que je conseille à tout le monde !

20/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s