[DIVERSITHEQUE] Chronique de Le renard et la couronne de Yann Fastier

Résumé : Ana a dix ans lorsqu’elle est jetée sur la route suite à la mort de sa grand-mère, sa seule famille. Elle rejoint Spalato, la ville la plus proche, où elle intègre une bande d’enfants des rues menée par la fascinante et mystérieuse Dunja. Sans le sou et affamés, les enfants vont vivre le plus froid des hivers, mais Ana ne perdra rien de sa détermination à vivre.
Des tensions et des rivalités au sein du groupe poussent Ana au départ et ses pas croisent alors ceux de M. Roland, un naturaliste français qui se prend d’affection pour elle. Ana accepte sans hésiter la proposition qu’il lui fait de venir vivre et étudier avec lui, en France.
C’est dix ans plus tard, au cœur d’une paisible campagne, que Dunja retrouve Ana pour lui révéler un secret qui transformera sa vie en une aventure qu’elle n’aurait jamais soupçonnée.

Informations :

Editeur : Talents Hauts
Date de sortie : 21 juin 2018
Genre : Historique,
Nombre de pages : 544

Radar à diversité : romance f/f, immigration

L’avis de @littleandthemoon : C’est sur un coup de tête que j’ai acheté et lu ce livre pour la simple et bonne raison qu’on m’a teasé un couple de femmes et… c’est tout. Vraiment il m’en faut pas beaucoup. Mais il s’avère que Le renard et la couronne est bien plus que ça !

Ce que j’ai aimé :

→ Ana : Il aurait été dur d’aimer ce livre sans d’abord aimé Ana, le personnage principal puisqu’on la suit de ses 10 ans jusqu’à ses 21 ans. D’abord comme orpheline lorsqu’elle perd sa grand-mère et rejoint un groupe d’enfants qui vit de larcins. Puis comme française à la suite de son adoption. Ana est une petite fille courageuse et qui ne se laisse pas abattre. Elle se construit malgré les galères et les coups du sort tout en restant curieuse et avide d’apprendre. J’ai adoré la suivre pendant une partie de sa vie et je me suis très facilement attachée à elle.

→ L’ambiance : Le livre joue sur plusieurs ambiances puisque qu’il se déroule sur plusieurs années. La Dalmatie ne ressemble en rien à la France qui ne ressemblera pas non plus à Draïma. Au fur et à mesure qu’Ana grandit tout change autour d’elle avec et on a l’impression de lire plusieurs livres en un. L’ambiance me rappelait aussi parfois Les Malheurs de Sophie et j’ai replongé en enfance !

→ Les personnages secondaires : Que ce soit Marion, Drunja ou encore Monsieur Roland tous ces personnages qui ont affecté en bien la vie d’Ana sont géniaux. Elle créer des amitiés, trouve une famille et l’amour et c’est évidemment tout ce qu’on lui souhaite !

→ L’écriture : L’univers est recherché, l’exactitude historique semble être là (je ne suis pas calée sur cette période mais je fais confiance à l’auteur) et le travail d’écriture se sent dans chaque phrase.

Ce que je n’ai pas aimé :

→ La fin : Pas vraiment la fin mais la dernière moitié du roman qui a prit une direction complètement inattendue avec un happy ending un peu trop facile (même si Ana a dû se battre bec et ongle pour l’obtenir). Je ne peux pas trop en révéler sans spoiler mais voilà, j’ai trouvé que ça venait un peu de nul part.

Pour conclure, vous devez foncer lire ce livre pour vous aussi remonter dans le passé et vivre les extraordinaires aventures d’Ana !

18/20

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s