[CHRONIQUE] Des mensonges dans nos têtes de Robin Talley

Résumé : Les filles sont faites pour se marier. Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger. Une fille ne doit pas embrasser une autre fille. Linda ne doit pas aimer Sarah. Rien que des mensonges ?
1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent — parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté. C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer — parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les coeurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours.

Informations :

Editeur : Mosaïc
Date de sortie : 9 septembre 2015
Genre : YA, historique
Nombre de pages : 384

TW : racisme, homophobie, injures raciales, violences…

Radar à diversité : pp noire, pp lesbiennes/bi + #ownvoices

L’avis de @littleandthemoon : C’est mitigé que je ressors de ma lecture Des mensonges dans nos têtes et je vais vous expliquer pourquoi.
J’ai d’un côté beaucoup aimé ce livre. On sent que l’autrice a fait beaucoup de recherches sur l’intégration et, même si honnêtement c’est une partie de l’Histoire que je connais très peu, j’ai eu l’impression d’apprendre des choses et qu’on me montrait une réalité possible.
On a un double point de vue tout au long de l’histoire avec d’abord le personnage de Sarah qui est très intéressant. On ressent sa peur mais aussi son courage à chaque page. Dès le début, on comprend qu’elle a un second combat intérieur. Sa sexualité qu’elle essaye de camoufler. On découvre aussi toute une famille qui se batte pour l’égalité et chaque personnage secondaire était intéressant et avait sa place dans l’histoire. J’ai notamment adoré la petite sœur de Sarah, Ruth.
Linda est plus difficile à apprécier et mon avis sur elle a changé à chaque fois. Honnêtement, je ne sais toujours pas quoi penser d’elle. Malgré la période de l’Histoire comment aimer un personnage aussi raciste ? Bien qu’elle évolue avec le récit, j’ai été mal à l’aise à chacun de ces chapitres.
Et voilà ce qui m’a gêné dans ma lecture. C’est cette relation amoureuse entre oppresseur et oppressé. L’amour ne remplace pas le racisme. Linda est raciste, ses actions et ses propos m’ont mise encore une fois mal à l’aise et elle dit bien que jamais elle ne sera pour l’intégration des noirs. Alors d’où cette romance est censée être acceptable ?
Je vous laisserais décider vous-même si vous voulez lire ce livre parce que je ne sais toujours pas trop quoi en penser. Il faut tout de même savoir que ça peut être une lecture compliquée et qui va vous faire grincer des dents.
Note : l’autrice s’est excusée sur son Tumblr pour sa mauvaise approche des choses.

10/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s