[DIVERSITHEQUE] Chronique de Daughter of the burning city d’Amanda Foody

Résumé : Sorina, âgée de seize ans, a passé la plus grande partie de sa vie entre les frontières fumantes du festival de Gomorrah. Pourtant, même parmi les nombreux membres insolites du cirque itinérante, Sorina se distingue comme la seule illusionniste depuis des centaines d’années. Ce talent rare lui permet de créer des illusions que les autres peuvent voir, ressentir et toucher, avec des personnalités qui leur sont propres. Ses créations sont sa famille, et ensemble, elles composent le casting du Freak Show du Festival.
Mais peu importe à quel point ils peuvent sembler réalistes, ses illusions ne sont que des illusions, et ne sont pas vraiment réelles. C’est ce qu’elle a toujours cru … jusqu’à ce que l’un d’entre eux soit assassiné.
Désespérée de protéger sa famille, Sorina doit traquer le coupable et déterminer comment il a tué une personne qui n’existe pas réellement. Sa recherche l’amène à Luca, le « gossip-worker » autoproclamé, et leur enquête les envoie dans un brouillard de tourmente politique et de romance interdite, et dans les coins les plus sinistres du Festival. Mais comme le tueur continue de tuer les illusions de Sorina une par une, elle doit démêler la vérité horrifiante avant que tous ses proches disparaissent.

Informations :

Éditeur : Harlequin Teen
Date de sortie : 25 juillet 2017
Genre : YA, fantasy
Pages : 384

L’avis de @littleandthemoon : Daughter of the burning city est un livre dont j’entends beaucoup parler depuis l’année dernière alors j’ai décidé de lui donner sa chance. J’étais très attirée par le côté cirque/festival et l’ambiance est vraiment un des points forts du livre.
Mais parlons d’abord des personnages. Sorina est le personnage principale. Elle a 16 ans mais elle n’a pas d’yeux. Elle n’a cependant aucun mal pour voir mais vit tout de même assez mal sa particularité. Elle a été adopté par le gérant du festival de Gomorrah et s’est créé une famille grâce aux illusions qu’elle peut produire. Il y a une soeur qui a des ailes, un vieillard qui ne peut respirer que sous l’eau, un arbre qui marche… Tout au long du livre, on retrouve des illustrations des « freaks » et ça m’a pas mal aidé à visualiser certains personnages que je n’arrivais pas vraiment à imaginer. Sorina est un personnage principal assez agréable et que j’ai apprécié suivre même si je l’ai trouvé parfois assez ennuyeuse. Sa personnalité ne sort pas vraiment du lot. Si il n’y a avait pas le côté illusionniste, elle aurait été totalement inutile.
Luca est l’autre personnage qui prend une importance particulière tout au long du livre. Il est un peu rude au départ mais finit par être assez attachant. Il aide Sorina tout au long de son enquête. J’ai beaucoup aimé sa discussion avec Sorina sur son manque d’intérêt pour le sexe et même les relations amoureuses en général.
Même si le côté cirque m’a beaucoup plu, j’ai trouvé qu’on était jeté dans un monde de fantasy sans beaucoup d’explications. On visite des villes qui semblent avoir un enjeu politique mais honnêtement ce côté-là, je ne l’ai pas tellement compris. Le worldbuilding n’est pas très clair et je me suis sentie un peu perdue. Même pour Gomorrah au final on ne sait jamais si c’est un cirque ou un festival.
Gomorrah a cependant quelque chose de spécial. J’ai bien aimé ce côté « familial », le fait que les membres vivent la nuit et dorment le jour… La feu violet qui brûle sans arrêt donnait une ambiance particulière qui a vraiment apporté quelque chose au livre.
L’autre point négatif c’est que j’avais deviné dès que le départ qui avait tué les illusions. Le suspens n’était pas très grand même si je dois avouer qu’une des révélations m’a totalement prise par surprise (même si elle n’était pas très bien amené).
Ce livre avait un gros potentiel et de bonnes idées mais l’autrice n’est pas allée jusqu’au bout et c’est dommage. Ça reste cependant une bonne lecture et +10 points pour la diversité.

14/20

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s