[DISCUSSION] Peut-on aimer un livre problématique ?

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous le savez sûrement : je suis une grande, grande fan des Chroniques de Narnia. Pourtant difficile de trouver des livres et un auteur plus trash/problématique (si, si j’vous jure). Même si l’équilibre entre les personnages féminins et les personnages masculins est bien respecté. C.S Lewis est connu pour être raciste et ça se ressent évidemment dans ses livres.
Il y a quelques mois, je me disais encore « je ne devrais pas aimé ces livres ». Et pourtant les personnages sont comme une seconde famille pour moi (fuck Aslan). Les intrigues sont bien menées, les batailles sont grandioses et le monde de Narnia est devenu mon safe space. Alors pourquoi pas ? C’est peut-être aussi le cas pour vous, non ? Vous aimez le Seigneur des Anneaux alors qu’il y a à peine trois personnages féminins qui se court après ? Vous aimez Games of Thrones alors que la représentation de certains peuples est fucked up ? Vous aimez Harry Potter alors qu’il n’y a aucune, zéro, nada représentation ?
Aimer quelque chose de considéré comme « problématique » (même si je n’aime pas ce mot, je n’en ai pas trouvé de meilleur) ne fait pas de vous une mauvaise personne.
Quand je lis un livre, je ne me dis pas « un personnage LGBT et un personnage racisé, l’intrigue est bonne. OK j’ai trouvé mon nouveau livre préféré ». Nope, ça ne se passe pas comme ça et même si je suis de plus en plus sélective dans mes lectures, il se peut qu’un livre problématique me plaise.
« All your faves are problematic » ne veut pas dire que ça doit cesser d’être votre livre/film/artiste préféré.

1- Admettre que votre livre préféré a ses défauts et ne pas chercher d’excuses.
Si une personne bi vous dit que dans ce livre la représentation des personnes bisexuel.les est mal faite. Acceptez-le, elle a probablement raison.

2- Essayez de comprendre pourquoi ce livre est problématique et ce qui aurait pu être mieux fait/modifié

3- Restez critique

4- Enjoy !

4 commentaires

  1. Je pense d’ailleurs que choisir ses livres / films selon la représentation uniquement est pas mal dangereux. C’est se mettre des œillères alors que le monde est vaste, faire un choix extrême alors qu’on critique les autres qui n’ont aucune représentation.
    La représentation n’est d’ailleurs pas un signe de qualité, donc c’est tellement réducteur !

    Je suis métisse. Si je devais ne lire que des romans où les héroïnes sont métisses, je n’aurais pas grand chose à lire…

    J'aime

  2. Je suis tout à fait d’accord avec toi! Même si des fois sa me fait un peu ch*er de me dire « y a ça qui cloche dans ce livre mais je l’aime quand même », j’aimerais mieux n’aimer que des œuvres non problématiques! C’est un peu ce qu’on s’était dites en parlant de quelques pas de plus ^^

    J'aime

  3. […] un court billet de Little sur Planète Diversité, pour penser à déculpabiliser quand on aime une oeuvre « problématique » (au niveau de la représentation par exemple). ¤ un instructif bilan de ComiXrayS, qui revient sur […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s