[DIVERSITHEQUE] Chronique sur Queens of Geek de Jen Wilde

Résumé : Charlie aime se démarquer. C’est une vlogeuse et actrice faisant la promotion de son premier film à SupaCon, et c’est sa chance de montrer aux fans qu’elle s’est remise de sa rupture publique avec sa co-star Reese Ryan. Mais Alyssa Huntington, une actrice cool et jolie arrive en tant qu’invitée surprise et il semble que le béguin de Charlie pour elle ne va pas que dans un seul sens.

Taylor aime se fondre dans la masse. Son cerveau est câblé différemment, ce qui lui fait craindre le changement. Il y a une chose dans la vie qui ne changera jamais : son amitié avec son meilleur ami Jamie – même si elle aimerait secrètement que ça change. Mais quand elle entend parler d’un concours de fans pour son fandom préféré, elle plonge dans la nouveauté.

Informations

Editeur : Swoon Reads
Date de sortie : 14 mars 2017 (VO), pas de date de sortie VF prévue pour la moment
Genre : YA, contemporain
Pages : 262

“I’m forever observing, trying to learn how to be an adult human being by watching others, and I’m constantly in awe of how easy some people make it look.”

TW : biphobie, fatshaming, sexisme

L’avis de @littleandthemoonJ’ai commencé Queens of Geek sans vraiment m’attendre à grand chose. Je savais que l’un des personnages était atteint d’anxiété sévère et qu’un autre était bi. Car oui, dans ce livre on suit deux personnages (voir même trois). Charlie et Taylor sont australiennes et ont fait le voyage jusqu’au Etats-Unis pour la convention SupaCon, elles sont venues avec leur meilleur ami Jamie. Charlie est venue pour la promotion d’un film et Taylor vient pour rencontrer son autrice préférée. Le récit a donc deux points de vue alternés.
On passe un très bon moment avec Queens of Geek, c’est une lecture agréable et facile. Je l’ai lu en deux ou trois jours. La lecture est presque addictive parce que l’écriture est simple et sans prise de tête. Je le conseillerais même pour quelqu’un qui débute la lecture VO.
C’est aussi une lecture que je conseille pour ceux qui sont immergés dans le monde d’internet. Si vous avez des fandoms, si vous scrollez Tumblr, tenez un blog, écrivez de la fanfiction ce livre est idéal pour vous ! Dans Queeks of Geek, les geeks sont rois. C’était assez sympa de voir une vraie description des jeunes geek d’aujourd’hui. L’autrice est plutôt jeune et a donc sûrement vécu tout ça. Ça change de ceux qui nous pensent toujours sur MSN, hein ?
Mais c’est surtout la diversité et le côté féministe que je retiendrais de ce livre. Nous avons tout d’abord Charlie qui est bisexuelle et il y a cette superbe scène où elle essaye de faire comprendre à son ex-petit ami que oui, elle est sorti avec lui mais qu’elle aime aussi les filles et que oui, elle essaye. La bisexualité n’est pas un mythe et elle est valide. J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont Charlie se rend compte que sa relation avec ce même garçon était toxique et malsaine pour elle. YOU GO GIRL ! La romance est Alyssa était mignonne et sans aucune suprise mais tant pis j’adore les romances f/f.
Et nous avons aussi Taylor qui est autiste Asperger et qui a de grosses crises d’angoisse notamment à cause de la foule ou de la nouveauté. On l’apprend très vite au début du récit et on voit Taylor faire face à chaque fois à des imprévus qui la mettent mal à l’aise mais qu’elle arrive à gérer du mieux qu’elle peut. Le côté autiste Asperger n’est pas dit clairement tout de suite mais on le comprend à travers les mots de l’autrice. Taylor aime la routine, elle est obsédée par la série de livres Queen Firestone. J’ai lu quelques chroniques de personnes elles-même Asperger qui ont adoré ce personnage et la façon dont elle est décrite. Il faut savoir que l’autrice Jen Wilde est elle aussi autiste Asperger. Heureusement Taylor a avec elle son meilleur ami Jamie qui, même si je l’ai trouvé trop parfait et n’ai pas vraiment apprécié la romance, fait de son mieux pour l’aider. Le fait que Taylor soit autiste n’est pas le point central de l’histoire et elle n’est pas définie que par sa neurodiversité.
Pour finir, j’ai beaucoup apprécié cette lecture même si je l’ai trouvé parfois un peu niaise (on dira que c’est son côté YA). Le point fort sont vraiment les personnages (même si les personnages secondaires manquent un peu de fond et sont moins travaillés) qu’a créé Jen Wilde et l’univers de geek et amical d’une convention.

15/20

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s